MoovInter

Bénin – législatives 2019: l’appareil de la mouvance dans une zone de turbulence

La mouvance est éprouvée. La pierre d’achoppement est la constitution de deux blocs pour la prochaine course à la députation. Au-delà des murmures que cette initiative a suscités, le regroupement pose un réel problème.

Les soutiens du Président Patrice Talon parviendront-ils à s’organiser en deux blocs sans anicroches ? Difficile de répondre par l’affirmatif au regard des derniers développements liés à cette exigence du chef de l’Etat. Les questions fondamentales relatives notamment aux positionnements, leaderships et attributs des partis et formations politiques font grand bruit.  Les conciliabules et autres réunions secrètes pour colmater les brèches et éviter aux blocs de voler en éclats se poursuivent. Si le Bloc Progressiste peut se frotter les mains pour avoir réglé les questions d’adhésion et attributs de partis qui la composent, Dynamique Unitaire est soumis à rudes épreuves.

--- Publicité---

En effet, les nouvelles adhésions posent des préalables qui font tanguer la barque de ce premier bloc constitué de la mouvance. Dimanche 23 septembre dernier, le Parti du renouveau démocratique (Prd) a sorti un communiqué à travers lequel, il a porté à la connaissance de tous que le logo du bloc en création comportera celui du PRD, dans son intégralité et sans mutilation aucune. Il n’en fallait pas plus pour que les militants de l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) demandent la démission de leur leader emblématique, Abdoulaye Bio Tchané du Bloc Dynamique Unitaire. Au cours d’une rencontre au siège du parti à Guinkomey, les sympathisants et militants ABT ont estimé que c’est un marché de dupe dans lequel l’actuel ministre du Développement va laisser ses plumes.

‘’Si tu as peur d’avoir faim, prend le courage de leur dire la vérité, même si cela va te coûter ton poste et revient seulement. Nous allons cultiver et te donner à manger. Tu n’auras pas faim. Mais ne pense pas accepter ce marché de dupe’’, a lancé avec une colère manifeste un intervenant lors de la séance de concertation au sujet de l’initiative.

Certaines formations politiques et micro partis appelés à se fondre dans Dynamique Unitaire hésitent, mais se voient contraints d’obéir à la volonté de leur leader Patrice Talon de bâtir des idées fortes et non des personnalités clivantes. D’autres adhésions suscitent beaucoup de bruits dans le rang des militants qui s’opposent à tout ralliement. La mouvance est-elle au bord de l’éclatement ? Que se passera-t-il si les militants décident de lâcher leur leader ? Deux questions qui transpercent les esprits.

Au regard de l’enjeu des prochaines consultations électorales, Patrice Talon et ses hommes politiques doivent trouver des moyens d’ores et déjà pour stabiliser l’appareil mouvance qui tangue.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Prosper K dit

    Tchané, tu déçois énorme tes frères. Nous allons te renier tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus