MoovInter

Bénin: Gabriel Ajavon plaide pour la réconciliation entre son frère Sébastien Ajavon et Patrice Talon

L’émission « Cartes sur Table » de la radio Océan Fm a reçu ce dimanche 16 septembre, Gabriel Ajavon le frère de Sébastien Ajavon. Au cours de cette sortie médiatique, il a convié son frère ainsi que le président Patrice Talon à aplanir leur différends et à se réconcilier.

Gabriel Ajavon a souhaité de vive voix sur les plateaux de Océan Fm ce week end, qu’il y ait réconciliation entre son jeune frère et le président Patrice Talon.
Pendant, l’émission, Le vice- président du parti « la Flamme Renouvelée » a montré le bien fondé de son vœu : « Nous avons un très beau pays, mais nous n’en sommes pas conscients. Le pardon est volontaire. On peut demander aux uns et aux autres de se pardonner, autour d’une table. Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé et conseillé ».

--- Publicité---

Il a ainsi, exhorté les deux personnalités par ses propos empreints de patriotisme, à faire profil bas face à leurs égos au profit de la patrie, dont ils sont tous des fils.
Le nouveau code électoral récemment voté par les députés s’est également invité dans cette émission. A ce propos, l’invité a clarifié que le quitus fiscal, l’un des points de la réforme du code électoral qui dérange et suscitant des commentaires, n’est pas une invention de Patrice Talon.

Par ailleurs, il s’est dit favorable au leitmotiv et à la dynamique de lutte contre la corruption du régime Talon. Dans cette même veine, Il a interpellé les juges à s’auto-saisir des différents dossiers de corruption pour que l’opération anti-corruption prospère.

Gabriel Ajavon plaide aussi pour son parti, « la Flamme Renouvelée »

In fine, le frère de l’opérateur économique, le richissime homme d’affaire Sébastien Ajavon, a convié la jeunesse béninoise à adhérer aux idéaux de son parti: « la Flamme Renouvelée ». Il a fait savoir qu’il défendra son parti pendant les prochaines législatives et se dit prêt à défier quiconque tentera de freiner son élan: «Je ne cherche pas à affronter qui que ce soit. Si mon parti veut que je défende ses projets, je serai prêt à écraser tous ceux qui se mettront sur ma voie dans l’intérêt de ma nation, même si c’est mon propre fils qui se trouve sur mon chemin ».

Pour rappel, « la Flamme Renouvelée » est un parti politique créé seulement en mai 2018.

--- Publicité---

2 commentaires
  1. MAX LA MENACE dit

    C’EST COOL.
    FELICITATIONS.

  2. Momo dit

    La démarche est louable et même souhaitée par beaucoup de nos compatriotes. Une telle réconciliation peut bien profiter notre pays mieux que des réconciliations à caractère de règlement de comptes initiée entre yayi et Azannai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus