MoovInter

Bénin – Enseignement secondaire: les acteurs clés mis devant leur responsabilité

Pour le compte de la rentrée scolaire qui a débuté ce lundi 17 septembre 2018, les Directeurs, Proviseurs des Collèges et Lycées et les Inspecteurs Pédagogiques Délégués ont officiellement reçu des mains du ministre leurs lettres de mission. C’était à travers une cérémonie officielle qui s’est tenue ce vendredi 14 septembre 2018, au Palais de la Gratitude à Abomey-Calavi.

Le Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Mahougnon Kakpo donne une nouvelle dimension à la mission des chefs d’établissement et inspecteurs pédagogique. Selon les propos tenus par ce dernier, la remise de lettres de mission n’est pas une simple formalité. «J’ai décidé de vous associer à la noble ambition d’amélioration des performances de l’école béninoise clairement affichée dans le Programme d’Actions du Gouvernement et le Plan Sectoriel de l’Education post 2015», a-t-il affirmé.

--- Publicité---

Pour Mahougnon Kakpo, plus rien ne sera comme avant, le ton est ferme et les instructions claires. «Le temps qui est révolu, c’est surtout celui des diverses négligences dans l’exécution des programmes d’études et de la gestion du temps scolaire. Le temps qui est révolu, c’est également celui du clientélisme dans l’attribution des charges horaires et la banalisation des tâches professionnelles. Car l’échec de l’élève, c’est d’abord et avant tout l’échec du système scolaire », a martelé le ministre.

En tout état de cause, l’autorité ministérielle n’hésitera pas à rappeler à l’ordre, ceux qui mettraient de la négligence dans l’accomplissement de la mission qui leur est confiée.

«…En conséquence, il n’est plus question, désormais, de rester muet sur les responsabilités de chaque acteur dans l’efficacité interne et externe de notre sous-secteur. Ce n’est jamais avec gaieté de cœur que j’en viens à démettre des enseignants de leurs postes de responsabilité. Ce n’est, non plus, jamais avec plaisir que j’emprunte la piste des sanctions pénales et même l’hypothèse de la radiation de la fonction publique. Comprenez tout simplement, mesdames et messieurs, qu’il s’agit de la ligne de conduite imprimée pour le redécollage de notre Ecole.»

Mahougnon Kakpo

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus