MoovInter

Bénin – Écureuils cadets: ce qui est reproché aux 18 personnes placées sous mandat de dépôt

Les personnes interpellées dans l’affaire disqualification des Écureuils cadets du tournoi qualificatif de la CAN U17, Tanzanie 2019 dans l’UFOA B ne sont plus libres de leurs mouvements. Ainsi, en a décidé, ce vendredi  07 septembre 2018, le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Cotonou afin de mieux situer les responsabilités.

Il ressort du  communiqué de presse N°0022/18/SP-PR signé du Procureur de la République, Elonm Mario Métonou que sur les 22 personnes interpellées dans cette affaire de disqualification des Écureuils cadets et présentées au parquet de Cotonou ce vendredi 07 septembre 2018, 21 sont poursuivies des Chefs des infractions de faux et usage de faux certificat, et  complicité.  La seule personne n’ayant pas fait l’objet de poursuites est un joueur mineur, précise ce communiqué. Sur les 21 personnes poursuivies, 18 sont placées sous mandat de dépôt. Il s’agit de onze (11) joueurs, de sept (07) membres de la fédération et du staff technique sur les 8 poursuivis.

--- Publicité---

Quant à l’ancienne Ministre de l’enseignement supérieur, Mme Vicentia Boco, la radiologue qui a procédé à la contre-expertise et son employé Désiré Hounguê, ils sont poursuivis sans mandat de dépôt. Par ailleurs, le procès est prévu pour se tenir devant la première chambre des flagrants délits le 23 octobre 2018.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus