--- Publicité---

Bénin – Dossier HAAC/LNT: après le débat sur le fond, l’audience renvoyée au 21 septembre

Le dossier de suspension jusqu’à nouvel ordre du quotidien « La Nouvelle Tribune » a été débattu dans le fond hier, Jeudi 13 Septembre 2018 au tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Suite à un débat houleux entre les deux parties, la juge en charge du dossier a procédé à un renvoi pour le 21 Septembre prochain.

L’audience sur le procès de la suspension de la Nouvelle Tribune contre la Haac a eu lieu ce jeudi 13 septembre 2018 au tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Au cours de cette audience, le débat sur le fond du dossier a été autorisé par la juge malgré une exception d’incompétence de la juge judiciaire soulevée par Me Charles Badou, conseil de la HAAC.

---Publicité---

En effet, à l’entame du procès, Charles Badou a fait remarquer que la décision de la Haac étant un acte administratif, il revenait au plaignant de saisir en l’ espèce soit le juge administratif soit la Cour suprême. Un argument balayé du revers de la main par Me Bocovo plaidant pour le compte de « La Nouvelle Tribune ».

Selon ce dernier, la décision de la haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication relève d’une voie de fait, ce qui rend compétent la juge judiciaire sur le dossier. Suite à une envolée verbale entre les deux parties, la juge a fini par autoriser la poursuite des débats sur le fond.

Sur le fond, les conseils de « La Nouvelle Tribune » ont exposé sur le caractère illégal de la décision prise par la haac. La décision de l’institution de régulation ne reposait sur aucune base juridique et de ce fait, elle a outrepassé sa compétence; a précisé les avocats de « La Nouvelle Tribune ». Dans sa démonstration juridique, l’accusation a fait remarquer que la Haac au lieu de saisir le procureur, s’est arrogée les compétences de sanctions en lieu et place de la justice, seule habiletée à prononcer une sanction.

Me Bocovo demande à la juge qu’à travers sa décision qu’elle amène les institutions à rester dans les limites de leurs pouvoirs et non de les outrepasser. Il a dit que si la Haac avait saisi le procureur pour connaître des faits reprochés à la Nouvelle Tribune, il ne trouverait pas à redire.

Les arguments de l’accusation seront attaqués par Me Charles Badou qui reconnait à l’institution de régulation le pouvoir de sanctionner des manquements au code et à la déontologie. Il estime qu’à travers sa décision, elle a agi dans le cadre de la loi et par conséquent, il n y a pas voie de fait. Il soutient que l’organe incriminé a d’ailleurs reconnu sa faute et avait demandé pardon à la plénière des conseillers.

Après la plaidoirie des deux parties, la juge après concertation avec elles a renvoyé l’audience au vendredi 21 septembre, le temps pour les parties en procès d’envoyer leur note de plaidoirie écrite.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Rihanna, très rayonnante en mini-robe, pour une soirée en l’honneur de Fenty (Photo)

Après avoir assiégé la capitale française, Riri prend d’assaut la Grande Pomme pour l’ouverture d’un nouveau pop-up store Fenty ! Mardi 18 juin 2019, Rihanna était au lancement de son magasin éphémère "Fenty Beauty" chez "Webster" à New York. Membre…

Monde

Copa America : Messi ouvre son compteur, l’Argentine dans le dur

Il a fallu le deuxième match de l'Albiceleste pour avoir un but de Lionel Messi en Copa America. La Pulga, grâce à…

CAN 2019: Les Lions Indomptables menacent de boycotter la compétition

La tension monte entre les dirigeants et Les Lions Indomptables du Cameroun. Alors que le tenant du titre est censé…

Côte d’Ivoire: une mannequine et nièce d’Alassane Ouattara pour superviser les stocks pétroliers

L'affaire fait grand bruit en Côte d'Ivoire. Nièce du président Alassane Ouattara, ex-mannequine et…

Mercato : l’offre subtile du Real pour Neymar

Neymar (27 ans ) aurait finalement une offre du Real Madrid, alors qu'un retour du brésilien en Catalogne se…

Côte d’Ivoire: la police met la main sur deux malfrats à Grand-Bassam

La Police de Grand-Bassam a mis la main sur deux bandits dans la nuit du mardi au mercredi dernier. Après avoir…

Burkina Faso: nouvelle attaque jihadiste meurtrière dans le nord du pays

Au moins 17 personnes ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi dans une attaque terroriste contre des…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus