MoovInter

Bénin – culture et actualité: que signifie l’expression « être vent débout » ?

 Les web-activistes sont  remontés contre la mise en application ce mercredi de la décision du gouvernement de taxer fortement les réseaux sociaux et de faire payer 10 fois plus les internautes qu’auparavant pour les  mêmes services des Gsm. Ainsi, pour dire que les internautes sont vachement touchés par cette mesure, nombre de journaux mettent dans leurs écrits, les webactivistes sont « vents debout » contre les nouvelles taxes sur internet. Que signifie cette expression qui fait l’actu au Bénin? Décryptage.

« Être vent debout », signifie, être confronté à un vent contraire, plus fort que soi. Pour la petite histoire, c’est dans le milieu de la marine que cette expression est née. Ainsi, l’on disait dans le jargon des marins, qu’un voilier «navigue vent de bout», ce qui signifie face au vent et le bout désigne la proue du navire.

--- Publicité---

En effet, c’est lorsque le navire se retrouve face à un mauvais vent que l’on emploi ce jargon. Le terme en navigation signifie donc que le bateau est confronté à un mauvais vent et n’avance donc plus. Dans un tel contexte, ses voiles se dégonflent et il se retrouve donc privé de vitesse et voit aussi ces marges de manœuvre réduites. Au fil du temps, l’expression s’est élargie à d’autres domaines tels que la politique par exemple où les gouvernants à cause de certaines mesures qu’il prennent peuvent avoir des points de divergences avec l’opposition ou avec leurs peuples comme c’est le cas actuellement au Bénin.

Ainsi, lorsqu’un peuple est aux prises avec une mesure gouvernementale qui le contrarie, le prive de droits sociaux et qu’il ressent une certaine impuissance pour se défendre, ne serait ce que provisoire, tout comme le bateau face au vent contraire, il se retrouve donc « vent debout ».

Pour éviter des usages incorrects de l’expression

Mais, il y a un usage erroné du terme qu’il faut souligner. Sinon, plusieurs l’utilisent mal en laissant croire que « vent debout » signifie s’opposer farouchement avec vigueur pour faire plier et courber l’échine à l’auteur des mesures qui fâchent. Au contraire, « être vent debout » comme nous l’avons dit plus haut, signifie être confronté à un vent contraire, plus fort que soi.  Ainsi, les web-activiste sont « vent debout » contre l’entrée en vigueur des nouvelles taxes sur internet au Bénin imposées par le gouvernement par la force. Ce qui signifie qu’ils sont désarçonnés, confondus, déçus et agités par la violence de la mesure.

Si le vent ne ménage pas le navire mais le bouscule au contraire par force, le  gouvernement non plus n’a pas ménagé les internautes dans l’augmentation vertigineuse des taxes sur les réseaux sociaux. Ainsi, la mesure d’augmentation est sans précédent et tel un vent de rafale, il dérobe et attente à la connectivité du plus grand nombre d’internautes, les empêchant ainsi de naviguer sur internet, exactement comme le bateau qui n’arrive plus à bien naviguer quand il fait face aux mauvais vents.

Mais de la même manière que des marins s’obstinent à naviguer « vent debout » pour affronter l’obstacle du vent, les web activistes sont à la recherche d’issue en prenant le détour des alternatives en attendant de tenter de faire revenir le gouvernement sur sa décision. Ces tentatives de faire changer d’avis au gouvernement passent par des actions et mobilisations telles que celle du mouvement #TaxepasmesMo accouché depuis quelques semaines. Ce mouvement qui reçoit l’adhésion de moult internautes consiste à marquer chaque publication en ligne par le hashtag #TaxePasMesMo. D’autres mouvements plus hardis sont annoncés tels que la grève de faim et des marches pacifiques pour faire tomber ce mauvais vent qui souffle sur internet au Bénin.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus