MoovInter

Bénin – Comparatif coûts internet avec certains pays: Luc Gnancadja préoccupé de l’avenir du numérique

Depuis le Mercredi 19 Septembre 2018, les opérateurs GSM sous la pression du gouvernement ont procédé à l’aménagement de leur tarification. De nouvelles taxes sur les réseau sociaux qui suscitent la colère générale des utilisateurs des réseaux sociaux. Une mesure que l’ancien ministre Luc Gnancadja trouve suicidaire pour l’économie numérique.

C’est par la présentation d’un tableau comparatif des coûts des forfaits internet dans quelques pays de la sous-région que le ministre Luc Gnancadja appelle les autorités actuelles à revoir leurs décisions par rapport aux nouveaux coûts pratiqués par les opérateurs GSM. Comparatif des coûts d’internet dans certains pays:

--- Publicité---

Selon l’ancien ministre du général Mathieu Kérékou, si les coûts contenus dans le tableau comparatifs ne sont pas inexacts, alors l’économie numérique n’a pas de beaux jours devant elle au Bénin.

« Si les chiffres du comparatif ci-joint, que m’a communiqué un ami, sont exacts, alors notre économie numérique balbutiante vient de prendre un vrai coup de recul quant à sa compétitivité. J’espère que les consultations annoncées(entre le chef de l’état, les opérateurs GSM et les différents ministres concernés – ndlr) permettront d’y apporter une réponse idoine. »

pouvait-on lire dans un post sur son profil Facebook. Lire ci-dessous le comparatif des coûts annoncés dans quelques pays de la sous région.

Comparatif des coûts des forfaits internet dans la sous région:

--- Publicité---

3 commentaires
  1. Amelagbe dit

    Voila ce qui arrive quand on confie la strategie de developement d’un pays a des comptables comme Wadagni et Danon qui ne comprennent rien a l’economie, rien a la technologie !
    C’est pas pour rien que les anglo saxons appellent les comptables « Beans counter » ou «  compteurs de grains d’haricots’…
    Ces individus a courte vue sont doubles d’arrogance liberticide tel que cela se reflete dans les propos d’un Wadagni qui dit que les taxes ont pour but de punir ceux qui se servent des reseaux sociaux pour critiquer le gouvernement !
    Un gouvernement aux abois qui racle les fonds de tiroir pour trouver des resourçes financieres pour des emplois mal definis ou remplir les poches de la mafia au pouvoir !

  2. Kpotongbe dit

    Je suis aussi bien touché par rapport à cette décision sur les réseaux sociaux mais trouve quand même bon que le moment choisir est significative. Vu la rentré des classes, pour permettre aux enfants de bien travailler et ne plus perdre leurs temps sur les réseaux sociaux, le gouvernement vient de montré qu’il joue bien son rôle. L’occasion est désormais donné aux parents d’élève de veillé sur l’éducation de leurs enfants.

    Pareille pour ceux qui ne font rien et qui passe tout leurs temps sur les réseaux sociaux rien que pour critiqué.

    1. Amelagbe dit

      Si votre va en classe toute l’annee et ne comprend rien a l’informatique, rien aux reseaux sociaux, il sera chomeur a 25 ans… en depit de son assiduite a l’ecole…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus