MoovInter

Bénin: ce qui est reproché au Porte-parole de l’initiative de Nikki

On en sait un peu plus sur ce qui est reproché au Porte-parole de l’Initiative de Nikki, Sabi Sira Korogoné, interpellé ce vendredi 28 septembre 2018 par les éléments de l’Office centrale de répression de la cybercriminalité (OCRC).

Selon le communiqué de presse N°002/PRC-2018 du parquet de Cotonou, l’intéressé est recherché pour répondre des « faits d’incitation à la haine et à la violence, incitation à la rebellion, injures avec motivation raciste » diffusés sur les réseaux sociaux. « Il est, depuis son interpellation, écouté par les Officiers de Police judiciaire dans les locaux de l’OCRC« , peut-on lire dans ce communiqué signé du Procureur de la République, Elom Mario Métonou.

--- Publicité---

Par ailleurs, souligne le même communiqué, ces faits sont prévus et punis par les articles 551 et suivants de la Loi 2017-20 du 20 avril 2018 portant Code numérique en République du Bénin.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Amelagbe dit

    A t on besoin d l’arreter pour l’ecouter ?
    Ne peut on lui adresser une convocation ?
    Des methodes fascistes visant a intimider la jeunesse !!!
    Les jeunes , qui rappelons le sont la majorite dans notre pays, doivent se souvenir et punir les politiciens a l’assemblee et au gouvernement qui sont la cheville ouvriere de cette destruction acceleree de nos acquis democratiques !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus