MoovInter

Bénin – Budget 2019 du Parlement: le député Aké Natondé prêt pour le « serrage de ceinture »

Le torchon brûle entre les députés de la 7ème législature et le ministre de l’économie et des finances. En effet, le ministre Romuald Wadagni estime que le montant global du budget 2019 proposé par le Parlement est très élevé. Il a été soutenu dans la foulée par certains députés de la mouvance. Cette réaction a suscité la colère du député Valentin Aditi Houdé, questeur de l’Assemblée Nationale. Mais ce dernier n’a pas eu le soutien de tous ses collègues. Dans le lot, il y a l’honorable Aké Natondé qui estime que les observations du ministre sont à considérer, car les députés devraient aussi « serrer la ceinture » comme les populations.

Selon ses propos rapportés par Iconewebtv, l’Assemblée Nationale doit vivre au rythme du peuple qu’elle est censée représenter. Ainsi, si le peuple accepte de « serrer la ceinture », comme l’a souhaité le Chef de l’Etat, les députés devraient aussi faire pareille. « Si on demande au peuple de serrer la ceinture, nous en tant que les représentants du peuple, nous devons plus serrer la ceinture pour donner l’exemple à notre peuple », a-t-il déclaré.

--- Publicité---

Restant dans la logique du ministre de l’économie et des finances, le député du Bloc de la Majorité Présidentielle (BMP) estime que le budget présenté par les questeurs est élevé. A l’en croire, les explications du ministre montrent que le budget connait une hausse de plus de 1 milliard FCFA . Face à ce constat, il exprime son indignation et invite les questeurs à revoir la cagnotte. « Nos questeurs doivent être en permanence en discussion avec le Ministère des finances pour savoir quelles sont les possibilités qui s’offrent au Parlement cette année », a suggéré le député.

Pour rappel, le budget présenté par les questeurs est évalué à 27 milliards 987 millions 186 mille 403 francs CFA. Ce montant dépasse de loin les 14 milliards 56 millions 591 mille octroyés au Parlement en 2018.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Odounlami Anselme dit

    C’est bien normal, les députés doivent se mettre à la place du peuple afin de vivre ce que vivent les populations puisque nous sommes tous dans la même république et nous allons acheter dans les même marchés. Donc ils doivent aussi serrer la ceinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus