MoovInter

Année scolaire 2018-2019: l’éventualité d’une grève n’est pas à épargner; selon Anselme Amoussou

Gouvernement et secrétaires généraux de centrales syndicales ont accordé leur violon pour une année scolaire apaisée. Mais en dépit des points d’accords, les centrales syndicales estiment qu’une année sans perturbation relèverait de l’attitude du gouvernement.

Les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales et une délégation du gouvernement se sont retrouvés ce jeudi 13 septembre dans le cadre de la deuxième session ordinaire de la Commission Nationale Permanente de Concertation et de Négociation Collectives de l’année en cours.

--- Publicité---

A l’issue des négociations, les deux parties ont pris des engagements réciproques dans le cadre d’une rentrée scolaire apaisée. Mais malgré les résultats de cette rencontre de négociation, pour le secrétaire général de la confédération des syndicats autonomes du Bénin (csa-Bénin), Anselme Amoussou, les décisions issues de la rencontre du jeudi dernier n’est pas gage d’une année scolaire sans grève.

Invité ce Vendredi 14 Septembre 2018 sur  » Café Médias », le secrétaire général de la csa-Bénin reconnait que les négociations avec le gouvernement leur a permis d’avoir le minimum pour le démarrage de la rentrée. Mais estime t-il; ce qui importe à présent, c’est l’attitude du gouvernement après la rentrée scolaire.

Pour lui, l’éventualité d’une année scolaire sans grève n’est pas totalement acquise. Tout dépendra, justifie t-il de la manière dont le gouvernement répondra devant les engagements qu’il a pris.

A le croire, ce qu’ils ont pu obtenir lors des négociations n’est que le minimum pour commencer la rentrée. Pour lui, cette rentrée qui commence le 17 Septembre n’est pas une rentrée apaisée, contrairement à ce qui se dit; mais plutôt une rentrée patriotique.

Selon le secrétaire général du csa-Bénin, passé une année apaisée, dépendra du gouvernement. «  si tout le monde joue sa partition, on pourrait avoir une année scolaire apaisée. Sinon, comme l’année dernière, on pourrait être surpris par un mouvement de grève » indique t-il.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. L'Etoile Polaire dit

    Et il compte troubler la rentrée scolaire de quelle manière ? Terminado !!! Ce chantage des enseignants à chaque rentrée scolaire est devenu un disque rayé. Plus de stress inutile pour les parents délèves. Qui viole la loi pour plus de 10 jours de grève subira la rigueur de la loi. A bon entendeur, Salut !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus