MoovInter

Affaire esclavage: entre mépris des autorités du Koweit et lâcheté des dirigeants africains (Vidéo)

Manifestation en France contre la maltraitance des jeunes femmes africaines dans les pays du Golf et principalement au Koweit. Une manifestation qui a eu lieu à Paris devant l’ambassade du Koweit où les manifestants ont tenté de déposer un courrier pour les responsables de la représentation, mais ceux-ci n’ont pas pris la peine de prendre ce courrier, méprisant ainsi les manifestants et tous ceux qui se sont indignés contre le traitement infligé aux africains dans les pays du Golf.

La manifestation a été organisée par la Ligue de défense noire africaine et a connu la participation de plusieurs personnes qui se sont indignés contre le traitement que leur ont réservé les représentants koweitiens. Pour l’animateur de la radio RFI, Claudy Siar, qui a aussi pris part à cette mobilisation, « c’est un mépris total » de la part de ces responsables, de ne pas prendre la peine de prendre le courrier qu’ils ont eux-mêmes réclamé la veille. Cette attitude dénote de la légèreté avec laquelle ces pays gèrent le problème de l’esclavage et de leur indifférence totale pour ce phénomène.

--- Publicité---

Des dirigeants africains coupables

Les autres personnalités dont la réaction est attendue depuis longtemps mais qui ne disent rien, ce sont les dirigeants africains. En effet, depuis le début de cette affaire et du SOS lancé sur les réseaux sociaux par les victimes d’exploitation, appelant à l’aide, aucun chef d’Etat, aucun responsable et aucune autorité africaine, n’est monté au créneau pour dénoncer, s’insurger contre ou encore exprimer, ne serait-ce que leur point de vue sur cette affaire qui semble révéler que ce qui s’est passé en Libye n’est qu’une partie de l’iceberg.

Un comportement qui porte à croire que ces personnalités sont soit, complices de ces pays esclavagistes, soit des « lâches » qui n’ont pas le courage de dire non. Ces chefs d’Etat ont pourtant la capacité de faire bouger les choses et faire respecter leurs administrés, leurs concitoyens africains. Pour Claudy Siar, « nous ne faisons jamais rien pour les nôtres (…) nous demandons aux autres de le faire » à notre place. Il est temps que les dirigeants des pays africains arrêtent de ne penser qu’à faire de la politique et de ne penser qu’à leurs poches ; ils ont encore une fois l’occasion de faire preuve de dignité et de responsabilité.

LA LDNA en Direct devant L Ambassade du Koweit à Paris, 2 rue Lübeck dans le 16ème arrondissement Pour les femmes africaines en captivité au Koweït 🇰🇼. L’ambassadeur refuse nous recevoir avec notre lettre comme c’était convenu hier. ☎️ 0147235425 Mail aris@mofa.gov.kwambassade-koweit@hotmail.fr#LibérezNosSoeursMisEnEsclavageAuKoweit#STOPLANEGROPHOBIE#STOPLADISCRIMINATION#STOPRACISME #STOPNEOCOLONIALISME Abonnez-vous Instagram : liguededefensenoireafricaineTwitter:@ldnaofficiel Snapchat : 👻Ldnaofficiel Www.liguededefensenoireafricaine.comPAYPAL 👉🏿 https://www.paypal.me/LDNA

Publiée par Ligue de défense noire africaine sur Mardi 25 septembre 2018

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus