Soudan du Sud : le président accorde l’amnistie à Machar et à d’autres rebelles

Le président Salva Kiir a accordé une amnistie générale aux rebelles de la guerre civile au Soudan du Sud, y compris son ancien vice-président Riek Machar. L’ordre d’amnistie a été lu mercredi à la télévision publique, trois jours après que Kiir, le leader du SPLM-IO Machar et les chefs d’autres groupes ont signé un accord de cessez-le-feu et de partage du pouvoir à Khartoum.

Une dispute politique entre Kiir et Machar a dégénéré en 2013, en une guerre qui a tué des dizaines de milliers de personnes, contraint un quart de la population à fuir leurs foyers et détruit l’économie pétrolière du pays.

Le conflit a souvent été mené selon des critères ethniques. Les tractations précédentes pour y mettre fin ont échoué, y compris une en 2015 qui a brièvement interrompu les hostilités mais s’est effondrée après le retour de Machar à la capitale Juba l’année suivante. Le SPLM-IO est le plus grand des groupes rebelles qui luttent contre le gouvernement de Kiir et les combattants qui lui sont alliés contrôlent plusieurs zones proches de la capitale. D’autres groupes anti-gouvernementaux ont également vu le jour, dont certains se sont affrontés.

Lam Paul Gabriel, porte-parole militaire adjoint du SPLM-IO, a déclaré que l’amnistie ne sera réelle que lorsque Kiir observera toutes les conditions convenues dans l’accord signé dimanche. « Machar ne peut venir à Juba qu’après la période pré-intérimaire au cours de laquelle les forces unifiées sont déployées à Juba et dans d’autres grandes villes du Soudan du Sud », a-t-il déclaré.

Machar a été libéré cette année d’une assignation à résidence en Afrique du Sud où il avait été détenu depuis sa fuite du Soudan du Sud en 2016. « Cela va maintenant donner beaucoup de confiance à Machar, y compris d’autres (qui sont) séparés d’une véritable raison de retourner au pays sans craindre la réplication de l’incident de 2016 », a déclaré à Reuters, Majak Daniel, un journaliste basé à Juba. Human Rights Watch a appelé jeudi à la libération d’un certain nombre d’opposants du gouvernement emprisonnés par les services de renseignement, dont Peter Biar Ajak, un économiste de premier plan qui a critiqué les deux camps pendant la guerre.

15 octobre 2018 - 21 octobre 2018

  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
lun15
mar16
mer17
jeu18
ven19
sam20
dim21

16oct0 h 00 min16dec19 h 00 minBénin: fête de la famille béninoise avec l'organisation internationale foyers sacrés

06sep(sep 6)7 h 00 min16oct(oct 16)22 h 00 minBénin : vivez un merveilleux programme des 10 ans de la paroisse Sainte Famille de Tankpè

27aou(aou 27)9 h 00 min10nov(nov 10)14 h 00 minBénin : devenez professionnels certifiés de l'aviation avec Citerre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X