RDC: une autre épidémie fait autant de victimes que la fièvre Ebola, déjà 127 morts

Une épidémie de choléra déclarée depuis le mois de février dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC) a fait, à ce jour, 127 morts dont une majorité d’enfants, a indiqué jeudi un responsable local à Anadolu.

“Nous avons enregistré 127 décès dans la seule province du Kasaï – Oriental depuis le mois de février, plus de 2100 personnes sont sous traitement dans des structures de santé”, a déclaré au média, Hippolyte Mutombo ministre de la Santé de cette province. Dans cette province, classée parmi les plus pauvres du Congo – Kinshasa, en dépit de ses ressources naturelles, l’épidémie est “aggravée” par le manque d’eau potable dans plusieurs ménages.

La maladie de choléra est principalement due à la qualité de l’eau. Elle provoque une diarrhée aiguë, qui peut provoquer la mort en quelques heures en l’absence de traitement. Selon l’OMS, cette maladie touche entre 1,3 et 4 millions de personnes à travers le monde; faisant entre 21 et 143 mille morts par an.

Avec des milliers de cas enregistrés chaque année dans de nombreuses provinces, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC, selon l’ONU. La pire épidémie de choléra connue par la RDC remonte à 1994, elle s’est déclarée au lendemain d’une affluence massive de réfugiés rwandais dans la ville de Goma (RDC) frontalière avec le Rwanda.

Plus de 58 000 personnes étaient décédées selon les autorités. La RDC est également touchée par la maladie à virus Ebola dans sa partie orientale. Déclarée dans le territoire de Beni, l’épidémie s’est répandue dans la province voisine de l’Ituri. A la date du 15 Août, la maladie avait déjà fait 43 morts dont 16 parmi les cas confirmés, selon un dernier communiqué du ministère congolais de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus