gaetane

Komi Koutché : « gardons la sérénité, la légende continue »

Komi Koutché semble ne pas être ébranlé par la nouvelle. L’ex-argentier national refuse de paniquer et garde son calme habituel face à la demande du retrait de ses documents de voyage.

« Gardons la sérénité, la légende continue », a écrit l’ancien Directeur général du Fonds national de la microfinance sous Boni Yayi sur sa page Facebook dans la soirée de ce mercredi 29 août. Cette réaction fait suite à la demande du garde des Sceaux, ministre de la justice et de la législation qui a instruit la Direction de l’émigration et de l’immigration aux fins d’annuler  le passeport de Komi Koutché, ancien ministre de l’Economie et des finances, de Léhady Soglo, ex-maire de la ville de Cotonou et d’Abou Seidou, ancien Greffier en chef du Tribunal de première instance de Cotonou ; tous recherchés par la justice béninoise.

Et dans une correspondance, César Agbossaga, Directeur général de l’émigration et de l’immigration a instruit les commissaires frontaliers, commissaires d’aéroport, commissaires de port et le directeur de la police judiciaire à l’attention de l’Interpol, d’interpeller et de conduire les concernés sous bonne escorte à la Direction de l’émigration et de l’immigration en cas de découverte d’un titre de voyage sur eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus