gaetane

Cristiano Ronaldo a failli ne jamais voir le jour

Dolores Aveiro, mère de Cristiano Ronaldo, a fait des révélations sur celui qui est devenu aujourd’hui un des meilleurs attaquants du monde. En effet, dans son autobiographie dénommée « Mère courage : la vie, la force et la foi d’une battante », elle révèle avoir tenté d’avorter le fœtus du CR7.

La mère de Cristiano Ronaldo, d’après le quotidien La Razon, qui a pu jeter un œil sur l’ouvrage de 248 pages a « souhaité avorter » lorsqu’elle a appris la nouvelle sur son état (enceinte). Le quintuple ballon d’or à l’étape d’embryon devrait être le quatrième enfant après Elma, Hugo et Katia.

Pourquoi alors une telle idée ?

Le quotidien La Razon, a expliqué selon les révélations de Dolores Aveiro que les gros soucis d’argent de la famille Ronaldo vivant sur l’île de Madère plus précisément à Funchal étaient à la base de cette décision d’avorter.

Un médecin a essayé de dissuader la mère de CR7 

La star philanthrope, aujourd’hui, a vraiment une histoire digne d’un témoignage biblique. Alors que sa mère était obnubilée par le choix de l’avortement, un médecin l’a dissuadé et a essayé de la convaincre de garder son bébé (futur CR7). « Vous avez seulement trente ans et aucune raison médicale de ne pas pouvoir donner naissance à ce bébé« , a dit ce dernier à maman Cr7, rapporte notre source. L’homme a aussi prédit le bonheur dès la naissance du bébé. Mais la mère de la star avait toujours dans un coin de sa tête cette idée « gauche ».

Le CR7, un don de Dieu ?

Malgré les explications du médecin (dont le nom n’a pas été précisé)Dolores Aveiro, une fois à la maison a tenté d’avorter via une technique locale sans atteindre son but. « Elle essaye notamment une technique maison que lui a soufflée une voisine pour perdre le bébé, en vain.« , nous raconte notre source. Dolores Aveiro, va finalement se remettre à Dieu après cet échec. « Si Dieu veut que cet enfant naisse, ainsi soit-il », a-t-elle décidé, tel raconté dans ce livre édité pour l’instant seulement au Portugal, rapporte le quotidien La Razon.

Aujourd’hui, elle vit dans un confort qui doit lui faire oublier cette décision biscornue des années antérieures. Alors, chaque mère ou jeune femme devrait s’en inspirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus