Côte d’Ivoire : Bédié tourne dos à Ouattara pour une alliance avec le FPI de Affi N’Guessan

Mercredi 8 août 2018, le leader charismatique du PDCI, l’ancien président Henri Konan Bédié, a annoncé quitter définitivement le RHDP, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, le parti unifié d’Alassane Ouattara, pour rejoindre l’opposition.

Ce vendredi 10 août 2018, le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan, accompagné  de ses « lieutenants », s’est rendu chez le président du PDCI, Henri Konan Bédié, à sa résidence  à Cocody.

Quid des sujets abordés ?

Les deux leaders politiques se sont réciproquement engagés à mettre en place une nouvelle coalition de l’opposition pour servir les intérêts de la Côte d’Ivoire. Celle-ci devrait être formalisée très prochainement, à en croire un communiqué signé des services d’Affi N’Guessan; nous rapporte Ivoiresoir.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Je suis déçu du Président Ouattara, il met son pays en danger, c’est dommage », Tiken Jah Fakoly [/su_heading]

“Rien ne s’oppose à ce que dans une plateforme, comportant toutes les forces vives de la Nation dont les partis politiques, le Pdci et le Fpi se retrouvent, ensemble”, a estimé face à la presse Henri Konan Bédié. Une thèse à laquelle adhère son hôte qui a dit toute sa “disponibilité à envisager dans le cadre des élections locales toutes les possibilités d’alliance”.

Cette rencontre intervient alors que Simone Gbagbo amnistiée, vient de prendre fait et cause pour la frange du FPI dirigée par Aboudramane Sangaré, qui semble également bénéficier du soutien de la majorité des militants du parti créé par Laurent Gbagbo.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié se débarrasse de tous les dissidents du PDCI-RDA [/su_heading]

Rappelons que, suite au tête-à-tête avec le Président Alassane Ouattara, mercredi 8 août 2018, au cours de laquelle il a dénoncé ”l’Accord Politique pour la création d’un Parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018”, Henri Konan Bédié a confié que le PDCI “se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations”. Poursuivant dans sa logique, Henri Konan Bédié a lancé un ultimatum à tous les ministres issus de son parti pour sortir du gouvernement avant le lundi 13 août prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus