gaetane

Burkina Faso : cinq soldats et un civil tués dans une explosion dans l’est

Au Burkina Faso, un véhicule d’escorte de la gendarmerie a explosé en passant sur une mine artisanale. Le bilan fait état de cinq gendarmes et un civil tués dans l’explosion du véhicule.

Selon les déclarations du gouvernorat de la région de l’Est, « dans l’après midi du samedi 11 août 2018, un véhicule chargé de l’escorte du personnel de la société minière SEMAFO Boungou SA a sauté sur une mine artisanale sur le tronçon Boungou-Ougarou à environ une centaine de kilometres de Fada N’Gourma causant la mort de quatre (04) gendarmes et d’un (01) civil ».

Ce genre d’attaque rend la zone dangereuse car même si elle n’est pas fréquentée, c’est quand même la troisième fois au cours des deux dernières années qu’un véhicule saute sur une mine artisanale, tuant ou blessant des militaires. Une situation qui a incité les autorités à la collaboration et à une vigilance constante.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus