Bénin : trois agents de la police républicaine mis sous mandat de dépôt

Trois agents de la police républicaine ont été épinglés par le Parquet du Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué. Selon les informations judiciaires, les mis en cause seraient impliqués dans une affaire de complicité avec plusieurs détenus. 

L’affaire a été portée à la connaissance de la justice suite à la condamnation de l’un des détenus. Ces derniers ont en effet décidé de livrer leurs complices policiers. Selon l’information relayée par le site d’informations Kingonews.comdes officiers de la police seraient dans des combines qui consisteraient en une totale inaction policière pour favoriser la commission de leurs actes criminels sur le terrain et en récompense, ils partageraient les butins avec les malfrats.

Informée de la situation, la justice a mis en place une commission d’enquête conduite par des magistrats et des officiers de police judiciaires. C’est suite à la conclusion des travaux de cette commission que le Procureur de Lally Dossa Guillaume a pris la décision de placer trois (03) fonctionnaires de la police républicaine sous mandat de dépôt.

[su_heading size=”17″] A lire aussi : Bénin : de nouvelles sanctions visent les responsables de la Police Nationale[/su_heading]

Gardés à la prison civile d’Abomey, ils seront invités le mercredi 22 août 2018 pour justifier de leurs actes lors de la première audience correctionnelle . Par ailleurs, des informations de sources judiciaires renseignent sur l’existence d’un autre réseau de policiers impliqués dans la même affaire. Ceux ci seront convoqués le mardi 21 août 2018 pour répondre des faits de complicité en bande organisée d’escroquerie, d’abus de fonction, de détournements de biens saisis, corruption et autres infractions connexes.

2 commentaires
  1. Abc dit

    Serait…consisterait. Ce temps m’indispose quand je lis un journal, censé m’informer. A quoi bon de lire un journal inconditionnel

    1. Cochimau S. HOUNGBADJI dit

      Même en matière de justice, tant que la personne n’est pas condamnée, il est présumé coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus