Bénin: hausse en vue des cautions des élections, quid des arrières pensées politiques

La commission des loi de l’Assemblée nationale a adopté le 07 août passé, la proposition de loi portant modification du code électoral. si cette loi venait à connaitre un vote favorable en plénière, on assistera alors à une augmentation draconienne des cautions à verser au Bénin pour candidater aux législatives et présidentielles. Quelles pourraient être les raisons ou les motivations d’une proposition de loi électorale si inflationniste en contexte de morosité économique généralisée que vit le Bénin?

Dans la proposition de loi électorale adoptée par la commission de lois à l’assemblée le mardi dernier, il se révèle que les cautions pour postuler aux législatives passent dorénavant de 8,3 millions à 200 millions. Et pour la présidentielle, la caution passera de 15 millions à 250 millions. Mais pour que cette proposition qui touche aux critères de candidature aux législatives et présidentielles entre en vigueur, il faut qu’elle soit d’abord votée par la majorité requise des honorables. Il urge donc en attendant son vote, de s’interroger sur les mobiles possibles d’une telle proposition soumise à l’Assemblée par quelques députés.

En effet, nous sommes à moins d’une année des législatives prévues pour mars 2019 et à deux ans des présidentielles prévues pour mars 2021. Et par expérience, à l’approche des élections en Afrique, on assiste bien souvent à des réformes électorales du genre. Ainsi, par exemple, en Guinée en 2010, la caution pour candidater aux présidentielles est passée de 25 millions à 500 millions de franc guinéen soit environ 41 millions de franc cfa. En 2012 au Sénégal, la caution exigée pour candidater aux présidentielles est passée de 25 millions à  65 millions. En République Démocratique du Congo (RDC) en 2015, leur nouvelle loi électorale avait fait passer la caution pour être candidat aux élections présidentielles de 50 millions à 100 millions.

Jusque là en Afrique de l’ouest, c’est le Sénégal qui tient la tête de peloton en matière de caution la plus élevée pour prétendre être candidat aux  législatives et présentielles. Le Bénin va détrôner et ravir de loin la vedette au Sénégal en matière de caution électorale si le vote prochain des honorables du Bénin était positif.

Les motivations souvent brandies dans le cadre de ces reformes, c’est de limiter les candidatures. Mais ce faisant, on choisit la voix de la facilité et de l’exclusion aveugle puisque les candidats qui ont les meilleurs programmes politiques mais qui ne peuvent pas candidater du fait de l’inflation de la caution ne méritent pas un tel sort. Cette mesure semble être anti démocratique et pourrait provoquer l’installation de l’oligarchie. Le Bénin risque ainsi de devenir la chasse gardée des seuls riches dont on ignore d’ailleurs bien souvent, les méthodes et sources d’enrichissements.

Les arrières pensées politiques de la proposition de loi en question

De 8,3 millions à 200 millions pour les législatives et de 15 millions à 250 millions pour les présidentielles, ces cautions proposées dans la loi reflètent un désir d’ostraciser du jeux électoral, les honnêtes citoyens qui gagnent leur vie à la sueur de leur front pour donner toute la préséance à ceux qui font fortune dans des conditions floues et qui pourraient être hissés au pouvoir juste pour le matériel.

La gouvernance est un acte de citoyenneté, de service à la patrie, de dévouement à la nation, qu’il faut dissocier de l’esprit mercantiliste, de l’esprit de classe. Au regard de cette considération, on assistera à un recul de l’esprit républicain, à une négation de la démocratie si une telle loi s’instaurait. En somme, un esprit matérialiste pour ne pas dire un capitalisme outrancier semble donc être caché dans cette loi.

Pour réduire le nombre pléthorique de parti politique ou de candidats aux élections, point besoin de fermer la porte aux pauvres puisque la richesse n’est pas synonyme de capacité à gouverner un pays. La solution à ce problème se trouve plutôt dans l’éducation civique des partis politiques qui doivent savoir éliminer de leur pratique, les tendances égoïstes qui réduisent souvent les partis politiques à leur fondateur.

En effet, si les partis pilulent en général en Afrique et en particulier au Bénin, c’est lié au fait que  leurs fondateurs ne pensent pas trouver leur place au sein des anciens partis pour faire passer leur idée du fait que l’organisation et les manières d’être et de faire dans les partis déjà existants  n’offrent pas de possibilité de participation. Souvent, les membres de partis politiques sont réduits au suivisme et à la contemplation du même capitaine à bord sur des décennies. Ainsi, le désir d’appartenance et de participation s’effrite.

A vrai dire, au Bénin les partis politiques ne sont pas gérés démocratiquement, ils sont souvent dominés par l’ethnicité. Ainsi, les députes feraient mieux de faire des propositions pour juguler le régionalisme au Bénin plutôt que d’en rajouter aux maux qui minent le Bénin en  marginalisant les pauvres dans le jeu politique.

13 aout 2018 - 19 aout 2018

  • mai 21, 2018 - mai 27, 2018
  • mai 28, 2018 - jun 03, 2018
  • jun 04, 2018 - jun 10, 2018
  • jun 11, 2018 - jun 17, 2018
  • jun 18, 2018 - jun 24, 2018
  • jun 25, 2018 - jui 01, 2018
  • jui 02, 2018 - jui 08, 2018
  • jui 09, 2018 - jui 15, 2018
  • jui 16, 2018 - jui 22, 2018
  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
lun13
mar14
mer15
jeu16
ven17
sam18
dim19

19aou15 h 00 min21 h 00 minBénin : silky summer avec fadi wax

18aou16 h 00 min23 h 00 minBénin - Godomey : le bar restaurant chez J-P vous convie à son ouverture

17aou(aou 17)10 h 00 min19(aou 19)16 h 00 minBénin : autonomisation de la jeunesse par une formation de qualité en cosmétique

14aou(aou 14)8 h 00 min17(aou 17)20 h 00 minBénin : foire des produits chinois au Bénin

07aou(aou 7)18 h 00 min21(aou 21)22 h 00 minBénin: printemps marial avec les enfants de Padre Pio

14jui(jui 14)9 h 00 min22sep(sep 22)16 h 00 minBénin : Lancez votre carrière dans les aéroports en devenant agent de voyage

01jui(jui 1)9 h 00 min13aou20 h 00 minBénin : Devenez Couturier, Styliste, Modéliste.

01jui(jui 1)8 h 00 min17aou(aou 17)18 h 00 minBénin : Participez au concours "La palme des médias"

01jui(jui 1)0 h 00 min31aou(aou 31)0 h 00 minBénin : le concours des voix espoirs

01jui(jui 1)0 h 00 min13aou8 h 00 minBénin - Porto 2018 : Des moments de loisirs et d’édification inoubliables pour la jeunesse

01jui(jui 1)0 h 00 min22aou(aou 22)17 h 30 minBénin: Devenez traducteur Anglais - Français avec le CeRFLaT

01jun(jun 1)0 h 00 min31aou(aou 31)0 h 00 minBénin : Concours Fondation GNIDEHOUE

30mai(mai 30)0 h 00 min15sep(sep 15)0 h 00 minBénin - 7ème édition du FESDOB : un appel à courts ou longs métrages documentaires lancé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X