ESMT Sénégal

Assemblée Nationale: Eric Houndété, une troisième force politique au sein du parlement?

Depuis près de trois ans, il a battu le record du silence dans l’hémicycle où quelques années plutôt, il était sur tous les dossiers battant même le record de l’interpellation du gouvernement à travers des questions réponses avec débat. Mais au lendemain de l’élection présidentielle de 2016, l’homme s’est muré dans un silence énigmatique et adopte une posture qui ne permet de le classer ni dans le camp de la majorité parlementaire ni celui de la minorité.

Le premier vice président de l’assemblée nationale, l’honorable Eric Houndété est devenu complètement aphone à l’hémicycle depuis l’avènement du régime du « Nouveau départ ». Ni mouvancier, ni opposant, l’élu de l’union fait la nation (un) est devenu un énigme au sein du parlement.

N’épousant pas la politique gouvernementale en dépit de sa proximité avec le numéro 1 de l’assemblée nationale ( qui certainement exerce sur lui des pressions…), l’homme par principe garde également sa distance vis à vis d’une opposition qu’il a combattu dix ans durant en sa qualité de représentant de parlementaire.

Face au jeu politique pour ne pas dire le duel  mortel qui se joue actuellement au sein de l’hémicycle entre le bloc de la majorité parlementaire et celui de la minorité parlementaire, l’homme de Kpomassè a fait l’option de la neutralité.

Cette posture, il l’a encore révélé lors du vote portant adoption de la proposition de loi portant amendement de la constitution de 1990. Une proposition de révision initiée par 8 députés du bloc de la majorité parlementaire. Au cours des débats généraux, l’ancien candidat aux primaires en vue du choix du candidat de l’UN pour la présidentielle de 2016 n’a pipé mot et a par la suite exprimé son vote par un bulletin nul pour ne pas dire une abstention au moment où la majorité parlementaire était à la quête désespérée du nombre pour faire passer leur proposition de loi.

Quel est le sens du silence assourdissant de l’honorable Eric Houndété?

Sans chercher à se passer pour un médium, il n’y a aucun doute que le revirement comportemental du jeune député auparavant très adulé par la jeunesse béninoise est l’expression d’une profonde déception de la classe politique peu vertueuse à laquelle il participe malheureusement.

Promu à un avenir politique radieux, il a vu fondre ses rêves comme un château de neige au moment où tout le préparait comme le challenger direct du candidat de l’alliance au pouvoir, l’alliance des forces cauris pour un Bénin émergent (fcbe). C’est malheureusement à se moment que patatra,  les pronostics se bloquent avec l’annonce des candidats non prévus pour la course.

Sébastien Ajavon et Patrice Talon: la première déception de l’He Eric Houndété:

L’annonce de la candidature des deux opérateurs économiques les plus riches du Bénin, vient chambouler les pronostics de départ mettant en posture difficile l’élu de Kpomassè. Entre temps bras financiers de la plupart des acteurs politiques qui certainement comptaient sur leur générosité en vue de la présidentielle de Mars 2016, les deux opérateurs économiques ont décidé de quitter l’arrière plan pour jouer le rôle de premier en lieu et place des acteurs politiques traditionnels.

Mais en dépit de cette nouvelle donne politique, le député de kpomassè croit toujours à sa chance pour remporter l’élection présidentielle de 2016. Sur ressources personnelles, il a investi le terrain en vue de convaincre les militants de l’union fait la nation pour qu’ils l’accompagnent à remporter les primaires contre son challenger interne, le président Emmanuel Golou.

Mais c’était sans compter sur le fait que les responsables au plus haut niveau de l’alliance union fait la nation sont déjà approchés par les deux opérateurs économiques afin qu’ils portent leur candidature. Commença alors un jeu de duperie qui plomba les primaires au sein de l’alliance « un ».

Contre toute attente, le premier responsable de l’alliance suggère la suspension de tout primaire au motif que l’enjeu n’est plus à porter de main et qu’il serait pénible de mobiliser des ressources pour une candidature interne.

Une position que ne partagent d’ailleurs pas les deux candidats aux élections primaires au sein de l’union fait la nation. Ils ne démordent d’ailleurs pas et continuent de mobiliser leurs militants autour de leur vision politique. Mais ils furent lâchés par ceux-là même qui devaient porter leur candidature.

La posture du bureau politique de l' »UN » lors de la présidentielle de 2016: deuxième déception de Eric Houndété:

L’honorable Eric Houndété n’a jamais digéré le comportement de ses camarades politiques de l’union fait la nation. Pour lui, c’était une trahison. Et pour marquer son opposition à la ligne directive donnée par le bureau politique de cette alliance qui a opté de soutenir simultanément les deux opérateurs économiques au premier tour de la présidentielle avec des consignes de vote qui à la limite signifie : « tous les candidats sauf celui des fcbe », Eric Houndété décide de maintenir sa candidature envers et contre tous.

Sa candidature fut donc portée par une coalition de conjoncture formée par des mouvements de jeunes et dénommée le  « Bénin nouveau ». C’est la première phase de la manifestation du ressentiment du député de Kpomassè qui prend sa distance vis à vis de sa famille politique.

Sa candidature déposée fut validée par la cour constitutionnelle. Mais au lendemain de la publication des candidatures retenues par la haute juridiction, l’honorable Eric Houndété jette l’éponge et renonce à sa candidature. C’est le début de la seconde phase de l’expression de son ressentiment. En effet, après avoir renoncé à sa candidature, il jette son dévolu sur le candidat des forces cauris pour un Bénin émergent. Un candidat vomi par sa famille politique.

Après le second tour, son candidat fut battu par l’actuel locataire de la Marina. Commença alors pour le premier vice président de l’assemblée nationale une cure de silence, conséquence d’une profonde déception.

Le président Patrice Talon classe Eric Houndété dans la minorité parlementaire:

Au moment où il est difficile de positionner l’honorable Eric Houndété dans les différents blocs qui animent la vie politique au sein de l’assemblée nationale, pour le chef de l’Etat, c’est un exercice facile et c’est déjà fait.

En effet, à la faveur de l’interview qu’il a accordé à la presse locale la veille du 58 ème anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale, le président Talon a démêlé l’écheveau pour ceux qui doutent encore.

Déplorant le sort réservé par un groupe de députés à la deuxième tentative de révision de la constitution, le président Patrice Talon après avoir présenté l’importance des points objets d’amendement s’est dit désolé de constater encore que 20 députés aient fait l’option de bloquer la révision par voie parlementaire de la constitution.

Qu’il vous souvienne que pour cette nouvelle tentative, 19 députés de la minorité parlementaire ont émis un vote négatif au moment où le premier vice président Eric Houndété s’est abstenu de voter faisant ainsi perdre une voix au BMP.

Cette neutralité du député de l’alliance union fait la nation est perçue par le numéro 1 béninois comme une opposition à sa volonté de réformer le pays. Pour lui, les 19 +1 députés sont dans une posture d’opposition et constitue par conséquent le bloc de la minorité parlementaire.

Mais la posture de silence et de neutralité observée par le député Eric Houndété est -il à son avantage?  N’est-il pas temps qu’il fasse le deuil des déceptions de 2016 pour se repositionner politiquement. Il est vrai qu’il a combattu dix ans durant ceux qui constituent l’opposition dans sa majorité et à rejeter la candidature des opérateurs économiques; mais dans tous les cas, il est contraint de composer avec l’un ou l’autre camp à moins qu’il ait enterré toute ambition politique. ce qui serait d’hommage pour l’homme de qualité qu’il a incarné à une époque précise.

10 décembre 2018 - 16 décembre 2018

  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
lun10
mar11
mer12
jeu13
ven14
sam15
dim16

15nov0 h 00 min15dec0 h 00 minBénin-BIFE: offre spéciale de formation en Géomatique et Télédétection

08nov(nov 8)0 h 00 min26dec(dec 26)0 h 00 minBénin: 1ère édition du salon du bébé et le village des enfants

16oct0 h 00 min16dec19 h 00 minBénin: fête de la famille béninoise avec l'organisation internationale foyers sacrés

1 commentaire
  1. Nini dit

    j’aime bien l’article et quand Hugues n’écrit Pas c’est toujours objectif et vrai. Mais il y a des béninois qui sont n’aiment pas du tout la cupidité. Et je vois aussi que peut être il n’a plus envie de faire la politique. Et les aînés de LUN ont maque de sagesse . Bon vent à lui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X