Algérie : l’Etat opère de gros changements à la tête de l’armée

Les autorités algériennes ont procédé mercredi, à des changements au sein de l’armée du pays. Les hauts gradés qui se trouvaient à la tête de structures sensibles ont été remplacés, rapporte la BBC.

Le général-major Mohamed Tirèche, qui était le chef de Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée, est celui dont le départ paraît le plus significatif. Les autorités ont préféré à lui, le Général Athmane Belmiloud, qui dirigeait jusqu’ici le Centre Principal Militaire d’Investigation.

L’autre départ est celui du général-major Boumédiène Benattou, qui occupait le poste de contrôleur général de l’armée. Il a été remplacé par un autre général-major, Hadji Zerhouni. Des changements survenus au sein de la grande muette quelques jours après l’interception, de 701 kg de cocaïne sur un bateau au port d’Oran, dans l’ouest algérien. Le navire transportait de la viande en provenance du Brésil, via l’Espagne.

Ces deux événements sont-ils liés ? On ne saurait le préciser du moment où d’autres hypothèses peuvent être émises et pourraient bien concorder. Des observateurs estiment que ces changements sont plutôt à lier à l’élection présidentielle d’avril 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus