Togo : Faure Gnassingbé accorde la grâce présidentielle à des détenus politiques

Suite aux recommandations des facilitateurs de la CEDEAO, Alpha Condé et Nana Akufo-Addo, qui stipulent la prise de mesures d’apaisement dont entre autres, la libération des personnes arrêtées lors des manifestations politiques qui ont cours au Togo depuis le 19 Août 2017, le gouvernement togolais a accordé « ce 16 juillet, une grâce présidentielle à un certain nombre de détenus ».

« Par décret présidentiel N°2018-121/PR du 16 juillet 2018, sept (07) détenus dans les prisons civiles de Lomé et de Kpalimé reconnus par la justice coupables de diverses infractions commises lors des dernières manifestations politiques et condamnées selon les lois en vigueur, ont bénéficié d’une réduction de peine », peut-on lire dans le communiqué.

« Douze (12) autres détenus de la prison civile de Mango ont bénéficié d’une liberté provisoire », ajoute le communiqué.

Cette grâce présidentielle intervient à la veille d’une série de meetings que projette organiser la Coalition des 14 partis de l’opposition à l’intérieur du pays et à quelques jours du sommet ordinaire de la CEDEAO qui devra accoucher de recommandations de sortie de crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus