Tanzanie : les Massaïs chassés de leurs terres, vers l’extinction d’un mode de vie unique au monde

En Tanzanie, les Massaïs sont petit à petit expulsés de leurs terres sur lesquelles le tourisme et la chasse rapportent beaucoup au gouvernement. 

Les Massaïs parleront d’une guerre dont ils sont les victimes. Il s’agit plutôt d’une lutte acharnée pour disposer de ces terres du nord de la Tanzanie, là où ce peuple de guerriers vit depuis toujours aux côtés des animaux sauvages. Pour protéger ces espèces et pour la promotion du tourisme qui les accompagne, le gouvernement tanzanien réquisitionne de plus en plus de territoire.

Le parc national du Serengeti en est le parfait exemple : une faune exceptionnelle, des paysages réputés comme comptant parmi les plus beaux du monde et une manne importante pour le gouvernement. Au début des années cinquante, pour protéger les animaux, le parc devient un sanctuaire, les Massaïs doivent quitter la zone. Les exemples de collision entre le gouvernement et le mode de vie des Massaïs ne manquent pas. Les hommes de la tribu sont des éleveurs et avaient l’habitude d’amener leur troupeau partout sans restriction.

La famille royale des Emirats s’est installée et rapporte gros

La famille royale des Émirats arabes unis est installée non loin du village dans une réserve privée. Il s’agit là d’une autre forme d’exploitation touristique accordée il y a 25 ans par le gouvernement. La cohabitation ne posait pas de problème, mais ces derniers temps, l’espace de pâturage des Massaïs s’est considérablement réduit. Un éleveur a perdu un œil, attaqué par la police qui défendait “un territoire émirati”. Les limites de la propriété de 4 000 mètres carrés sont floues. Un gardien explique : “C’est pour la chasse, les chasseurs professionnels seulement.”

Dans cette réserve privée, la chasse est autorisée avec un permis qui coûte extrêmement cher et rapporte gros à l’État. Les Massaïs vivent ici par tradition, sans titre de propriété, il en a toujours été ainsi. La tribu a aujourd’hui l’impression d’assister au crépuscule de son mode de vie.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X