RDC : affrontements entre les armées congolaise et ougandaise sur le Lac Édouard, Sept morts

Des accrochages ont opposé, jeudi, des militaires congolais à une patrouille ougandaise, sur les eaux du lac Édouard que se partagent la République démocratique du Congo et l’Ouganda, a-t-on appris de source officielle congolaise évoquant un bilan de sept morts du côté ougandais et trois blessés congolais.

Les affrontements entre les deux parties ont éclaté alors que la marine congolaise accompagnait une délégation civile pour négocier la libération d’une trentaine de pêcheurs congolais détenus depuis plus d’une semaine en Ouganda. “Après ces accrochages, nous avons fait un décompte de 7 morts du côté ougandais, à savoir 4 militaires et 3 civils qui les accompagnaient”, a déclaré à Anadolu Donat Kibwana Kasereka administrateur du territoire de Beni.

“Les ougandais sont morts par noyade après chavirement de leur embarcation militaire suite à des tirs. C’est eux qui ont attaqué la patrouille congolaise sur le territoire congolais”, a ajouté cette même source congolaise alertant sur un “conflit meurtrier qui peut éclater” si le travail de “démarcation de frontières n’est pas achevé” par la RDC et l’Ouganda. “Un soldat congolais et un civil ont été grièvement blessés. Ils sont entre la vie et la mort”, a indiqué à Anadolu le Major Jean Tsongo, chef de la patrouille navale congolaise dans la localité de Kyavinyonge, sur la rive gauche du lac Édouard. Aucun bilan officiel ougandais n’a toutefois pu être obtenu pour le moment.

Il y a deux semaines, l’armée ougandaise avait arrêté 57 pêcheurs congolais sur le lac Édouard dont les limites entre les deux pays ne sont pas encore tracées.  Seuls 24 pêcheurs ont été libérés le week-end dernier après “des arrangements pécuniaires” avec l’armée ougandaise, d’après Josué Mukura, président du comité des pêcheurs sur le lac Édouard. “Ces arrestations sont arbitraires” a ajouté la même source affirmant que l’armée ougandaise a arrêté “plus de cinq pêcheurs” mercredi sur ce lac qui abrite de nombreuses espèces de poissons. Les autorités ougandaises, n’ont fait aucune déclaration officielle sur cet incident.

La RDC, vaste territoire de 2, 345 millions de Km 2, partage ses frontières avec neuf pays voisins dont la démarcation des frontières est à la base des tensions permanentes. Sur le Lac Edouard, la RDC détient 70 % des surfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus