Mondial 2018 : après 32 ans, les diables Rouges retrouvent le Big 4 (Brésil 1-2 Belgique)

Les Diables Rouges de la Belgique ont battu la Seleçao du Brésil 2-1, en quarts de finale et s’ouvrent le chemin des demi-finales après 1986. Ceci au terme d’un match riche en intensité où le réalisme et la chance étaient aux couleurs belges.

A la 13e, le milieu brésilien Fernandinho a marqué contre son camp et a ouvert le bal de la malchance brésilienne. Les brésiliens portés vers l’avant avec une défense qui laisse assez d’espace, Kevin de Bruyne va doubler la mise (31e) sur une belle frappe, après un déboulé de Lukaku.

La maladresse et l’absence de génie ont eu raison du Brésil, malgré la volonté affichée de Neymar ( qui a eu droit à un marquage spécial de la part des joueurs belges). Le Brésil en difficulté s’est remis à un remplaçant Renato Augusto pour la réduction du score à la 76e. Insuffisant pour sortir le Brésil de cette série noire qui dure après le 5e sacre en 2002. Tite, le sélectionneur brésilien, a concédé ainsi sa deuxième défaite en autant de matchs (depuis 2016), face à la tactique en mode réussite du sélectionneur belge Martinez.

Au terme du match, c’est la joie dans le rang des joueurs. Le gardien Courtois imparable et de Bruyne, élu homme du match se lâchent au micro de la BBC.

Pour le jeune Courtois, c’est un rêve d’enfant cette qualif en demie finale. “On m’a pas mal critiqué cette année, à tort, et peut-être que j’aurais pu empêcher des buts parfois, mais j’ai prouvé ce soir qui je suis et pourquoi je suis là. Tout le monde a été génial, surtout en première période. On a eu un peu de chance avec le poteau aussi. En deuxième période, on était un peu fatigué vue la prestation qu’on avait donnée contre le Japon. C’est un rêve d’enfant d’être en demi-finale. On connaît plein de joueurs français, surtout (Olivier Giroud) et Ngolo (Kanté). Ça va être un super match.”, a-t-il expliqué dans les propos relatés par le média de la Fifa.

Kevin de Bruyne, a lui dévoilé le secret belge (le jeu en équipe), “Ce n’est pas facile de jouer le Brésil qui est une superbe équipe, mais on a joué en équipe, surtout en première période où on a été magnifiques.”

La Belgique joue la France le mardi 10 juillet en demie finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus