Marie Elise Gbèdo : «…nous assistons à une régression de la promotion de la femme…»

En matière de promotion de la femme, rien n’a évolué sous le régime de la rupture. C’est ce qu’a laissé entendre Maître Marie Elise Gbèdo, ce lundi 09 juillet 2018 sur Vox Africa.

Plusieurs fois candidate malheureuse à l’élection présidentielle, Me Marie Elise Gbèdo n’est pas d’accord avec la place accordée aux femmes sous le régime de la rupture. Pour elle, «nous assistons à une dégradation, à une régression de la promotion de la femme dans le domaine politique». Car la femme béninoise est de moins en moins visible dans la sphère publique. «Que ça soit au niveau du parlement, du gouvernement, dans les communes, les institutions de la République, la femme béninoise est de moins en moins visible alors que dans ce pays, nous avons eu à un moment donné 8 femmes dans le gouvernement. Aujourd’hui, on n’en a que 3», a-t-elle expliqué.

Elle dénonce alors le manque  de volonté politique des dirigeants actuels qui, à en croire ses propos, devraient en principe donner le bon exemple. «…Avec la Conférence nationale des forces vives de la Nation qui nous a sorti la Constitution qui a dit en son article 26 que l’homme et la femme sont égaux en droit, nous avons eu beaucoup d’espoir mais aujourd’hui nos espoirs sont par terre. On ne croit plus à rien», a-t-elle martelé.

Les autres facteurs qui justifient l’absence des femmes dans la politique

Pour Marie Elise Gbèdo, la coutume a joué un rôle déterminant dans l’émancipation de la femme au Bénin. Elle justifie l’absence des femmes dans la sphère publique par le fait  qu’elles sont encore tributaires de l’autorité du mâle, de ce mythe historique qui est fondé sur l’inaptitude des femmes à gouverner. Ainsi, les hommes n’accompagnent leurs femmes parce qu’ils estiment que la politique n’est pas le rôle de la femme.

«On estime que le rôle de la femme, c’est de jouer à l’apaisement, c’est d’accompagner le mari, de le conduire à réussir. Ce qui fait que même par rapport à l’émancipation politique de la femme, il y a beaucoup de femmes qui aimeraient bien mais à cause des problèmes conjugaux que ça peut amener dans leur foyer, elles préfèrent laisser tomber et s’occuper du foyer», a-t-elle souligné. Elle n’a pas manqué d’indiquer que les femmes elles-mêmes n’y croient pas. «Je crois que malheureusement, l’éducation nous a formatées et beaucoup de femmes ne croient pas en elles et du coup on ne croit pas en moi… On va jusqu’à dire qu’on ne peut pas voter pour toi parce que ce sera une voix de perdue», a-t-elle conclu.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X