Levée d’immunité de l’He Bako Idrissou : a défaut de preuve, les commissaires divisés sur l’attitude à adopter

La procédure de levée de l’immunité de l’honorable Idrissou Bako est entrain de tomber dans l’eau. A la suite de son collègue de la minorité parlementaire, l’honorable Valentin Djènontin, les commissaires de la commission spéciale mise en place pour étudier le dossier de levée de l’immunité de cet élu fcbe n’ont pas trouvé de charges suffisantes contre l’ex directeur général de la SONAPRA.

C’est du moins ce qu’il y a lieu de retenir du rapport produit par cette commission spéciale. En effet, selon la conclusion et l’avis de la commission spéciale, il n’y a aucun élément de preuve pouvant être exhibé contre les déclarations du mis en cause. Des éléments recueillis au cours de l’audition et sous réserve d’éléments complémentaires probants, il se dégage en l’état actuel du dossier qu’aucune charge ne peut être retenue à l’encontre de l’intéressé comme des faits constitutif de corruption, d’abus de fonction, d’enrichissement illicite et de blanchiment de capitaux prévus et punis par les articles 41 alinéa 1 et 2 ; 53, 55 alinéa 2 de la loi N°2011-20 du 12 Octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin.

Les commissaires ont néanmoins précisé dans leur rapport que le « rapport du cabinet Mazars ne figurait pas dans le dossier pour confronter le contenu du rapport « Mazars » avec les déclarations de l’honorable Idrissou Bako. Il n’a donc pas été possible pour la commission de conclure à la responsabilité du député mis en cause et l’imputabilité des faits à lui reprochés, faute d’éléments de preuve.

En conséquence, certains membres de la commission ont relevé qu’il n’y a pas lieu à faire droit à la demande de levée de l’immunité de l’honorable Idrissou Bako. D’autres ont néanmoins estimé qu’il y a lieu de faire droit à cette demande pour permettre à la justice d’aller sur le fond du dossier pour permettre au parlementaire de laver son honneur.

15 octobre 2018 - 21 octobre 2018

  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
lun15
mar16
mer17
jeu18
ven19
sam20
dim21

06sep(sep 6)7 h 00 min16oct(oct 16)22 h 00 minBénin : vivez un merveilleux programme des 10 ans de la paroisse Sainte Famille de Tankpè

27aou(aou 27)9 h 00 min10nov(nov 10)14 h 00 minBénin : devenez professionnels certifiés de l'aviation avec Citerre

1 commentaire
  1. Andre dit

    La commission sur la levée d’unité des députés mis en cause dans les malversations jouerait elle au Ponce Pilate

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus

X