DJ Lewis et Carmen Sama @ youtube

Japon – inondation : au moins 49 morts et 1,6 million d’évacués dans des pluies torrentielles

Des millions de personnes doivent évacuer leurs habitations en raison de pluies torrentielles pouvant provoquer des inondations et de nouveaux glissements de terrains au Japon. 38 personnes ont perdu la vie et 50 sont portées disparues.

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’ouest et le centre du Japon ont fait au moins 49 morts et 48 disparus, a annoncé samedi la chaîne de télévision publique NHK.

Samedi matin, plus de 1,6 million de personnes avaient reçu l’ordre d’évacuer leurs maisons en raison des craintes d’inondations et de nouveaux glissements de terrain, et 3,1 millions de personnes ont reçu le conseil de quitter leur domicile, a annoncé l’Agence de gestion des incendies et des catastrophes.

Les trombes d’eau qui continuaient samedi à tomber, notamment sur les régions d’Hiroshima, Okayama et Kyoto, provoquant de nouveaux dégâts un peu partout, rendaient également très difficiles les opérations de secours.

Le Premier ministre Shinzo Abe, parlant de “situation extrêmement grave”, a appelé à “un effort maximum” pour tenter de sauver les personnes prises au piège des inondations.

L’Agence météorologique japonaise a placé de nombreuses régions de l’ouest du pays en état d’alerte maximum – utilisé uniquement lorsque les précipitations atteignent des niveaux survenant une fois toutes les quelques décennies – et les autorités locales ont ordonné l’évacuation de 1,614 million de personnes.

La télévision montrait, notamment dans la région d’Hiroshima, des images d’un pont emporté par les flots d’une rivière boueuse, de secouristes tentant difficilement de creuser dans la boue recouvrant des maisons, ou de gens réfugiés sur les toits des maisons.

«Nous nous attendons à ce que le nombre de victimes augmente car nous n’avons recueilli qu’une partie des informations», a indiqué à l’AFP un responsable de la section de gestion des désastres de la préfecture d’Ehime, également concernée.

Quelque 48 000 pompiers, policiers et militaires des Forces d’autodéfense ont été déployés sur le terrain, mais ils affrontent des difficultés majeures compte tenu de l’inaccessibilité de certains lieux en pleine campagne. La venue de la nuit ne va pas faciliter leur tâche.

Les services de secours essayaient de sauver des habitants réfugiés sur les toits de leurs maisons en grande partie sous les eaux. Hélicoptères, bateaux et autres véhicules ont été mobilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus