France : Emmanuel Macron est loin d’être le mieux payé à l’Élysée

En France, le chef de l’État perçoit une rémunération mensuelle de 13.884 euros net. Pour ses conseillers, la fourchette peut grimper jusqu’à 15.000 euros.

Si dans une entreprise, le patron est souvent mieux payé que ses salariés, la règle ne s’applique pas à l’Élysée. Chargé de contrôler les dépenses des pouvoirs publics, le député d’Eure-et-Loir, Philippe Vigier (UDI), a demandé au président de la République le détail de ses dépenses. Parmi les réponses reçues, et publiées par Challenges, on découvre qu’Emmanuel Macron gagne moins que certains de ses conseillers.

Les conseillers de l’Elysée gagnent entre 6.000 et 15.000 euros net par mois. Contrairement à ce qui se pratiquait sous François Hollande, le collaborateur le mieux payé touche plus que le président de la République.

Selon Challenges, le plus haut placé dans l’organigramme est le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler. Au bas de l’échelle, le conseiller du président qui touche la plus faible rémunération perçoit, lui, quelque 6.000 euros net par mois.

En acceptant que ses collaborateurs puissent toucher plus que lui, Emmanuel Macron a mis fin à une règle édictée par son prédécesseur. En 2012, après avoir diminué de 30% son salaire, François Hollande avait en effet décidé qu’aucun des membres de son cabinet ne pourrait gagner davantage. Le traitement du président de la République était passé de 19.721 euros net sous Sarkozy à 13.764 euros net sous Hollande et le plafond de la rémunération des conseillers de l’Elysée avait été fixé à 13.000 euros net. L’année suivante, le geste avait été salué par la Cour des comptes qui relevait “une forte incidence sur les rémunérations nette les plus élevées” de la présidence de la République.

80 conseillers ministériels gagnent plus que leur ministre

Les salaires des conseillers d’Emmanuel Macron n’atteignent toutefois pas les sommets atteints sous Nicolas Sarkozy. A l’époque, le conseiller de l’Elysée le mieux payé émargeait à quelque 20.415 euros net par mois. Les rémunérations du conseiller spécial Henri Guaino, du conseiller Justice Patrick Ouart ou de la conseillère politique Catherine Pégard dépassaient allègrement le traitement du président de la République. Au total, vingt-huit collaborateurs de Nicolas Sarkozy percevaient plus de 10.000 euros net par mois, contre vingt conseillers de François Hollande qui touchaient entre 9.997 et 12.998 euros net mensuels.

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la réduction drastique du nombre de conseillers ministériels – pas plus de dix par ministre – s’est aussi accompagnée d’une hausse sensible des salaires. “Les effectifs ont fondu dans les cabinets ministériels, observe René Dosière, ancien député PS de l’Aisne, mais les rémunérations ont explosé.” Le salaire moyen d’un conseiller ministériel a ainsi grimpé de 7.624 euros par mois sous Hollande à 9.186 euros brut par mois sous Macron. Soit une hausse de 20%! Les ministères de la Santé, de la Justice ou des Finances sont les plus généreux et pas moins de 80 conseillers ministériels gagnent plus que leur ministre, selon les calculs de René Dosière.

1 commentaire
  1. THOMAS dit

    ET AU BENIN ? …………………………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.