gaetane

Cette erreur en Espagne qui poursuit Cristiano Ronaldo

Même en Italie, Cristiano Ronaldo ne pourra pas éviter le fisc espagnol. Dans le viseur de ce dernier pour évasion fiscale, le procureur de Madrid a confirmé une condamnation de 3,2 millions d’euros et 24 mois de prison (ce qui est impossible pour le portugais), informe FranceBleu.

Une information qui a été relayée par plusieurs médias européens ce vendredi 27 juillet 2018. En effet, Cristiano Ronaldo s’est retrouvé dans le viseur du fisc espagnol, après avoir dissimulé 5,7 M€ d’impôt. Le CR7, l’avait nié, mais a  » accepté de s’acquitter d’une amende de 18,8M€ « , rappelle le média.

D’après France Football, le capitaine de la sélection portugaise devra payer l’amende de 3,2 millions d’euros en plus des 5,7 millions d’euros d’arriérés d’impôts, 1 million d’euros d’intérêts et 250 euros par jour pour couvrir la sentence de 48 mois de prison.

Cependant, les peines inférieures à 24 mois ne sont pas appliquées en Espagne, ce qui met CR7 déjà hors de la prison.

Voilà une affaire que le CR7 doit régler au plus vite, pour se concentrer davantage sur son nouveau challenge en Italie avec la Juve.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus