Bénin : les mises en garde du procureur Gilbert Togbonon aux compagnies d’assurances

Finie la pagaille longtemps entretenue par certaines maisons d’assurances. La justice veut taper du poing sur la table et sortir les brebis galeuses pour redorer le blason de ce noble secteur.

Suite à des plaintes récurrentes parvenues au tribunal de première instance de Cotonou et dans bien d’autres juridictions, le procureur de la République a écouté vendredi 06 juillet 2018, les différentes compagnies d’assurances exerçant sur l’ensemble du territoire national. A l’issue de la rencontre, Gilbert Togbonon a mis en garde les compagnies indélicates et rappelé les peines encourues conformément aux textes en vigueur. En effet, dans son rôle de prémunir un individu, une association ou une entreprise contre les conséquences financières et économiques liées à la survenance d’un risque particulier, l’assurance est de plus en plus décriée sous nos cieux au regard des dysfonctionnements qui la caractérisent.

Les compagnies proposent des couvertures diverses visant à prendre en charge les dédommagements survenus lors d’un risque. Parmi les couvertures d’assurance les plus courantes, l’on retrouve les assurances portant sur les personnes, les biens matériels, l’assurance automobile, l’assurance moto et bien d’autres. Après avoir vanté ses services, l’assureur parvient à décrocher l’adhésion ou la souscription d’une police d’assurance auprès des personnes physiques ou morales. Mais au bout du rouleau, certaines compagnies déçoivent et étalent leur limite.

Par exemple, quand il s’agit de dédommager ou couvrir les dommages matériels ou corporels causés aux tiers, les compagnies deviennent méconnaissables. Les assurés sont tournés en bourrique sur plusieurs années causant ainsi d’énormes préjudices aux souscripteurs. Face à cet état de chose qui a trop perduré, le Procureur de la République veut prendre le taureau par les cornes. Gilbert Togbonon a été formel. Les mis en cause reconnus coupables vont subir les rigueurs de la loi.

C’est donc une bonne nouvelle pour les usagers qui sont las de la roublardise des compagnies d’assurances.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

1 commentaire
  1. François Masson dit

    D’où l’intérêt de passer par un courtier en assurances : un professionnel qui défend les intérêts de l’assuré face à la compagnie et veille à la bonne application du contrat en cas de sinistre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X