Bénin : le conseil de l’ordre des médecins annonce une rude lutte contre l’illégalité

Le Conseil National de l’Ordre National des Médecins du Bénin est prêt à mettre fin à l’illégalité dans le secteur de la santé au Bénin. C’est ce qui ressort de son communiqué de presse rendu public mercredi 25 juillet 2018 annonçant la régularisation du secteur au Bénin.

Dans un communiqué, mettant en garde contre l’illégalité dans le secteur de la santé, le président du Conseil National de l’ONMB, Francis Dossou, a reconnu que la corporation continue d’être prise d’assaut par des non-professionnels qui érigent à leur guise des cabinets et cliniques médicaux clandestins au détriment de la santé des populations. C’est pourquoi, l’ordre a rappelé la loi n°97-020 du 17 juin 1997 fixant les conditions de l’exercice en clientèle privée des professions médicales et paramédicales, qui précise clairement les conditions de l’exercice en clientèle privée et celles de l’exploitation ou de l’ouverture d’un établissement privé d’exercice de la profession en République du Bénin.

Le même communiqué annonce un séminaire du nouveau Conseil National de l’ONMB prévu pour les 27 et 28 juillet 2018. Mais en attendant les conclusions dudit séminaire, le conseil de l’ordre appelle à la conscience professionnelle de chaque médecin pour le respect des dispositions en vigueur.

[su_heading size=”17″] À lire aussi : Bénin: jusqu’au 30 août aux médecins pour choisir entre exercer au privé ou au public [/su_heading]

Aussi, prévient t-il que les non professionnels exerçant dans la clandestinité sont passibles de sanctions prévues par la loi et l’ordre jouera sa partition afin de permettre à la profession de retrouver ses lettres de noblesses.

Pour ce faire, le président du Conseil National de l’ONMB, Francis Dossou a invité dans un premier temps les collègues médecins sur toute l’étendue du territoire à s’inscrire obligatoirement au Tableau de l’Ordre, et être à jour de leurs cotisations, avant d’exhorter ses collègues qui sont en attente de leur autorisation d’exercice ou d’exploitation ou d’ouverture à se conformer aux dispositions de ladite loi dont le texte est disponible en libre accès sur Internet.

Pour rappel, les demandes d’autorisation sont à déposer au secrétariat de l’ordre  dans l’enceinte du Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus