Bénin : bientôt des mini-stations pour les vendeurs du “kpayo”

Monsieur Modeste TOBOULA, Préfet du Littoral a rencontré, dans la soirée de ce mercredi 4 juillet 2018 le collectif des vendeurs, de l’essence frelatée communément appelée “kpayo”, du Littoral. L’objectif de cette rencontre est de s’entretenir avec ces derniers sur les nouvelles dispositions du code pénal récemment voté par le parlement béninois, relative à l’interdiction de la commercialisation de l’essence de contrebande.

A cette occasion, le Préfet a fait part au collectif des mesures palliatives que le gouvernement entend mettre en oeuvre en leur faveur en guise d’accompagnement pour une reconversion sans tracasseries.

Aux dires du Préfet TOBOULA et document projet à l’appui, il sera procédé au recensement de tous les vendeurs et ensuite mis à leur disposition des équipements modernes de distribution de produits pétroliers (mini station mobile d’une capacité de plusieurs centaines de litres) ainsi que les équipements de transport dudit liquide.

Aussi, ajoute-t-il, le projet vise, à terme, l’amélioration des conditions de distribution des produits pétroliers au Bénin par la mise à disposition des acteurs de matériels modernes et sécurisés, et l’organisation des acteurs du secteur pour finir par professionnaliser l’activité.

La rencontre de cet après midi tire tout son sens du fait que la phase pilote du projet démarrera par la commune de Cotonou. Autrement dit, les mini stations se feront remarquer très prochainement dans certains arrondissements de Cotonou identifiés à base des indices de pauvreté élevée, moyenne et faible.

Le Préfet Modeste TOBOULA a tenu à rappeler au collectif que la répression ne serait intervenue que lorsque le projet sera dans sa phase active et répandu dans toute la ville de Cotonou.

Après cette étape, a-t-il expliqué, toute personne qui refuserait de se conformer aux nouvelles dispositions avec tous les accompagnements du gouvernement se verra interpelée par la police pour poursuites judiciaires.

Ccom/préfecture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus