Tennis – Coupe de la Championne : Gloriana Nahum s’offre le trophée final

  • Gloriana Nahum au bout de près de 3 heures du temps a battu son aînée Carmène Kpadonou 6/7 ; 6/3 ; 14/12 lors de la finale du 3e tournoi de la Championne.

  • Initiée par Solange Dafia, pratiquante du lent Tennis, la compétition vise à combler le manque de tournoi au niveau des filles. Trois catégories à savoir poussin (8 ans -), benjamine (12 ans -) et junior (18 ans -) ont pris part à cette messe tennistique qui a opposé près de 45 jeunes filles sur une semaine de compétition. Au terme de sa finale, la jeune championne surclassée s’est dite très heureuse d’obtenir un énième titre contre une adversaire mieux placée.
  • C’était difficile pour moi, mais je me suis débrouillée quand même. J’ai essayé à un moment d’attaquer les balles pour la mettre en difficulté et ça à payer. Ça m’est arrivée de quitter le match, mais le plus important, c’est la victoire.”

  • La vice-championne, Carmène se dit déçue de l’issue de cette finale mais a promis relever le défis les prochaines fois.
  • [su_heading size=”17″]A lire aussi Athlétisme Meeting de Marseille : la béninoise Noélie Yarigo championne [/su_heading]
  • Honvou Chamsia, championne chez les 8 ans et moins est très contente pour ce sacre et espère jouer comme Gloriana Nahum, fer de lance du Tennis béninois. La 2e de cette catégorie (8 ans et -), Séréna Moutaïrou espère bien travailler pour mieux jouer et prendre sa revanche. ” Le Tennis est pour moi une passion et je sais qu’avec le travail, je vais y arriver.”, a lancé l’une des espoirs du Tennis béninois.
  • A l’heure du Bilan, la promotrice est fière d’avoir relevé un défi. Celui du manque de compétition au niveau de la catégorie féminine. “Le niveau de compétition est très relevé. Nous voilà en finale avec plus de deux heures de match.”, a fait constater la promotrice. Parlant de révélation, “Aujourd’hui (dimanche 17 juin) nous avons découvert une jeune fleur Gloriana Nahum qui a 11 ans, qui a été surclassé et confirme de jour en jour le bien qu’on pense d’elle. Je tiens à remercier tous ceux qui accompagnent l’initiative”, a conclu Solange Dafia, promotrice du tournoi.
  • Le Benin, avec le travail qui se fait à la base au niveau des jeunes filles, va avoir dans les années à venir, une génération porteuse d’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus