Football : L’Espagne renvoie son sélectionneur Julen Lopetegui, après sa nomination au Real Madrid

La fédération espagnole a renvoyé son entraîneur, coupable d’avoir négocié son arrivée à la tête du Real Madrid sans les prévenir.

C’est un énorme coup de théâtre. A deux jours de l’entrée en lice de l’Espagne, l’un des favoris du Mondial, face au Portugal, la Fédération espagnole a décidé de limoger son sélectionneur Julen Lopetegui, au lendemain de sa nomination au poste d’entraîneur du Real Madrid. Luis Rubiales, le président de la RFEF, a indiqué qu’il travaillait encore pour lui trouver un remplaçant.

« Nous sommes obligés de nous séparer du sélectionneur. C’est un jour très compliqué. On a une série de décisions à prendre. Je ne me sens pas trahi. Julen Lopetegui a réalisé un travail impeccable. Les négociations avec le Real ont été faites sans communication avec la Fédération. La forme est importante. Pour son remplaçant, on travaille dessus. On vous le communiquera plus tard. J’ai une relation très proche avec les joueurs, comme j’étais très proche de Julen. C’est une situation très compliquée. J’ai parlé avec eux et ce que je peux garantir, c’est que les joueurs feront tout pour aller le plus loin possible », a lancé le président de la Fédération Luis Rubiales lors de la conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi 13 juin 2018.

Mardi 12 juin 2018, le Real Madrid envoyait un communiqué qui expliquait que Julen Lopetegui allait prendre la suite de Zinedine Zidane en signant un bail de trois années avec les Merengues. Mais toutefois, cette nouvelle n’a pas été bien reçue du côté de la fédération espagnole et de son président, Luis Rubiales.

À deux jours de l’entrée en lice de l’Espagne dans cette Coupe du Monde contre le Portugal, la Roja n’a plus de sélectionneur. Le nom du remplaçant n’a pas été annoncé encore.

Les noms de deux ex-internationaux, Albert Celades et Fernando Hierro, circulent dans la presse espagnole. Le premier est l’actuel entraîneur de l’équipe d’Espagne des moins de 21 ans, et le second, une légende du Real Madrid, est l’actuel directeur sportif.

Ni l’un, ni l’autre n’ont l’expérience de Julen Lopetegui, qui était à la tête de la sélection depuis 2016 après avoir entraîné les équipes nationales de jeunes. Il a été champion d’Europe avec les moins de 19 ans en 2012 et avec les espoirs en 2013. Surtout, ni l’un, ni l’autre ne peuvent se targuer d’avoir le bilan international de Lopetegui : l’Espagnol n’a jamais perdu en 20 matchs (14 victoires-6nuls, 61 buts marqués contre 13 encaissés) à la tête de la sélection nationale.

Reste désormais à savoir qui prendra en main la sélection espagnole pour la Coupe du monde dès vendredi, contre le Portugal.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus