gaetane

Coupe du monde 2026 : le Maroc perd pour la 5e fois l’organisation de la compétition

Le trio Etats-Unis, Canada et Mexique a obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2026. C’est au terme du congrès de la Fifa tenu ce mercredi 13 juin à Moscou que 200 Fédérations sur les 211 membres ont tranché. Ainsi, le trio a obtenu 134 voix contre 65 pour le Maroc et une voie neutre.

Sous l’égide de Mohammed VI, le pays a fait d’énorme investissements, pour faire face à ce trio (Camada, Mexique, USA). Malgré l’échec, c’est le Maroc qui gagne, car les investissements vont être utiles au peuple et surtout à la jeunesse marocaine, a fait constaté une source locale.

« Ces investissements ne sont pas perdus. Malgré la défaite, ils sont à la faveur du Maroc. Dans le bid book marocain [nom donné au dossier de candidature], le pays a présenté des maquettes qui font rêver : stades modulables, TGV, routes, terminaux d’aéroports, gares, infrastructures de santé… », s’est réjouit un homme d’affaires proche du comité de candidature au micro de Lemonde.

« Nous avons mené une superbe campagne qui a permis au Maroc de démontrer ses capacités à organiser le plus grand événement du monde. Un Maroc de progrès, de tolérance, de développement humain et d’ouverture sur le monde », déclare au Monde Moncef Belkhayat, ancien ministre des Sports et membre du comité de candidature « Maroc 2026 », relate le média français.

Les 11 pays d’Afrique qui ont voté contre le Maroc

Le Maroc dans ce duel n’a pas bénéficié du soutien de toutes les Fédérations du continent. Les appels de Ahmad Ahmad, président de la Caf , “à l’unité africaine“, n’ont pas fait écho auprès des onze pays du continent qui ont opté pour le trio d’en face. Il s’agit de : Bénin, Botswana, Cap-Vert, Guinée, Namibie, Liberia, Lesotho, Mozambique, Zimbabwe, Sierra Leone et Afrique du Sud.

La menace Trump, a-t-il payé ?

Dès l’annonce de ces deux candidatures déséquilibrées, la diplomatie américaine s’est mise en branle avec Donald Trump à la manette. « Cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions-nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l’ONU) ? »,a tweeté Donald Trump, le 26 avril, “dans une menace claire aux potentiels réfractaires“, précise Lemonde. Au final, seuls les responsables des 11 fédérations africaines qui ont voté contre cette 2e organisation africaine connaissent les vraies raisons de leur choix.

Des regrets par endroit ?

Si certains jouissent de cette lutte qui aura accouché d’une souris, ce n’est pas le cas de cet intermédiaire marocain interviewé par les confrères de l’hexagone qui n’a pas caché son ressentiment. « En sachant que la FIFA avait promis l’organisation aux Etats-Unis et qu’ils étaient déjà candidats avant le Maroc, pourquoi se sont-ils engagés dans une bataille perdue d’avance ? » , a interrogé ce dernier. « On ajoute un nouvel échec après ceux de 1994, 1998, 2006 et 2010. On a mobilisé des gens, dépensé de l’argent, donné de l’espoir en s’engageant dans une bataille perdue d’avance.», a-t-il pesté, informe le média français.

Trump fait part de sa joie sur son compte Twitter

Les États-Unis avec le Mexique et le Canada, vient de recevoir la Coupe du monde. Félicitations! Une grande partie du travail acharné !“, a Twitté le Chef d’Etat américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.