Bénin – ministère des infrastructures : Patrice Talon à la recherche de l’oiseau rare

Le  3ème gouvernement du Président Patrice Talon est connu depuis la soirée de ce mardi 05 juin 2018 dans les moindres détails. Deux entrées, deux sorties et un changement de portefeuille. Un réaménagement technique qui a débarqué le ministre des infrastructures et des transports, Cyr Koty.

A moins d’un an à la tête du ministère des infrastructures et des transports, Cyr Koty quitte le gouvernement à la faveur d’un remaniement technique. Arrivé dans l’équipe gouvernementale le 27 octobre 2017, Cyr Koty a mesuré l’immensité de la tâche à lui confiée par le chef d’Etat en menant plusieurs actions. Etat des lieux, prise de contact avec les structures relevant de sa tutelle, descentes sur les chantiers ouverts etc, les actions à l’actif de l’homme de la région Agonlin ne sont pas exhaustives. Peut-être que le désormais ancien ministre n’aurait pas comblé les attentes du chef de l’Etat qui a décidé de lui retirer sa confiance. Avant lui, Hervé Hèhomey a été démis de ses fonctions de ministre des infrastructures et des transports le lundi 18 septembre 2017 pour des raisons non encore élucidées si l’on se réfère au décret constatant son limogeage. Les résultats sont-ils en deçà des attentes ? La question reste entière.

Ce mardi 05 juin 2018, Patrice Talon a décidé de confier ce même portefeuille ministériel à un autre cadre. Précédemment ministre de la santé, Alassane Séïdou, ancien ministre de la décentralisation sous Boni Yayi s’est vu confier cet important département. Il devient le 3ème ministre des infrastructures et des transports en deux ans de gestion du régime.  Ce qui pourrait donner l’impression que le locataire de la Marina cherche une compétence pour conduire sa vision quant aux grands travaux. Alassane Séïdou, nouveau ministre des infrastructures et des transports pourrait-il combler les attentes du chef de l’Etat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus