Bénin : les étudiants dénoncent des magouilles dans l’attribution des allocations (vidéo)

Les étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) sont encore en colère contre leur ministre de tutelle. Il s’agit cette fois-ci des nouveaux bacheliers concernés par le nouveau décret d’attribution des allocations universitaires. Ces derniers ont exprimé leur mécontentement au cours d’un point de presse animé ce mardi 19 juin 2018 à l’UAC.

Selon la déclaration de presse lue par le représentant du collectif des étudiants allocataires, l’application du décret 2017-155 du 10 mars 2017 est entachée d’irrégularités notoires. A l’en croire, le décret en lui même était déjà antisocial, car conduisant à une réduction considérable du nombre de bénéficiaires. Mieux, dans son application, certains de ses articles ont été violés, ce qui cause plus de dommages aux nouveaux bacheliers qui ont perdu tout espoir de bénéficier des fruits de leur travail.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Bénin : vers la suppression des allocations universitaires ?[/su_heading]

Sur la liste rendue publique par la DBSU, les étudiants ont pu aisément constater qu’il y a eu deux poids deux mesures. Ils prennent pour preuves certains cas relevés qui restent incompréhensibles à leur entendement. Le collectif des étudiants allocataires ne comprend pas comment quelqu’un qui a quinze de moyenne et remplissant toutes les conditions en matière d’âge soit recalé au profit d’un autre qui en a eu moins que ça. Un paradoxe qu’il qualifie de “désordre et de clientélisme” .

Des évidences qui confortent la position des frondeurs

Pour preuves, le représentant évoque le cas du sieur Cédrik D. qui, avec 12,70 comme moyenne a été retenu, alors que Idrissou A. malgré ses 13, 72 n’a pas été retenu. C’est le cas de beaucoup d’autres qui ont été délaissés, ceci malgré leur forte performance au détriment de ceux qui en ont moins fait. Selon le collectif des étudiants allocataires, c’est une manœuvre qui encourage la médiocrité.

Sur un autre aspect, le décret 2017-155 du 10 mars 2017 portant critère d’attribution des allocations d’études universitaires fixe en son article 7, l’âge maximal à 21 ans pour les étudiants demandeurs d’une bourse d’étude en cycle Licence. Mais force est de constater que des étudiants ayant plus de 21 ans ont été retenus au détriment de ceux qui respectent l’âge requis. C’est le cas du sieur Ghislain D. né en 1994 soit 24 ans, mais qui a été retenu sur la liste.

Les articles du décret violés selon les étudiants

Section ll : Des conditions spécifiques
Article 7: La bourse pour les Diplômes Universitaires de Technologie (DUI) et
les classes préparatoires est accordée aux bacheliers remplissant les critères
d’é ligibilité suivants :
– être âgé de 21 ans au plus au 31 décembre de I’année d’obtention du
baccalauréat I
– être titulaire d’un baccalauréat scientifique ou tout autre diplôme équivalent
vieux de moins de deux (02) ans avec la mention bien au moins i
– être inscrit dans un lnstitut Universitaire de Technologie (UT) ou en classe
préparatoire et y suivre effectivement les activités académiques ,
– obtenir une préinscription dans une grande école ou une école d,ingénieur
pour une formation jugée prioritaire et retenue par le gouvernement
;
– avoir déposé à la Direction des Bourses et Secours Universitaires (DBSU) un
dossier de demande de bourse dans le délai requis.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Allocations universitaires : démarrage ce jour de la vague unique des dépôts de dossiers[/su_heading]
Article 8 : Pour être éligible à une bourse en vue des études conduisant à une
Licence, tout postulant doit :
– être âgé de 21 ans au plus au 31 décembre de l’année d,obtention du
baccalauréat;
– être titulaire d’un baccalauréat ou tout autre diplôme équivalent vieux de
moins de deux (02) ans ;
– être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur et y suivre
effectivement les activités académiques dans la filière retenue ;

– avoir déposé à la Direction des Bourses et Secours Universitaires (DBSU) un
dossier de demande de bourse dans le délai requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus