MoovInter

Bénin : décès de la chancelière Koubourath Osseni, un « Fake News »

Annoncée décédée par les réseaux sociaux et relayé par certains médias en ligne, la chancelière de l’Ordre National du Bénin, madame Koubourath Osseni est bien en vie. Cette information concernant sa mort n’est en fait qu’un « Fake News » issue d’une confusion.

En effet, il y a eu réellement décès dans la famille de la grande chancelière mais il ne s’agissait pas d’elle en personne mais plutôt de son époux, Dr. Marouf Osseni. Un pharmacien béninois qui a été rappelé à Dieu des suites d’une maladie selon des sources proches de la famille.

--- Publicité---

2 commentaires
  1. Yémalin dit

    Vous là, il vous faut un bon procès pour que vous comprenez le sens de l’investigation avant publication d’une info. Vous avez publié le Fake News sans prendre le soin de vérifier l’information. Et comme si cela ne suffisait pas, vous voulez corriger l’erreur et vous ne savez pas encore que le titre de votre publication doit porter la mention « Supposé décès » et vous écrivez allègrement « Décès de ».

    1. Modeste Dossou dit

      Je vous comprend monsieur ou madame Yémalin. Toutefois il faut comprendre qu’en la matière, il est important de ramener exactement la « fausse information » et d’y ajouter le « Fake News ». Dès que nous y mettons « supposé », à quoi bon de dire qu’il s’agit de « Fake News » alors que le supposé vient émettre le doute et signaler que cela pourrait s’agir d’une information non vérifiée. Nous vous remercions quand-même pour votre contribution à la révélation de la vérité et vous promettons un peu plus de professionnalisme à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus