Zimbabwe – Affaire diamant : Robert Mugabe reste muet à la convocation des parlementaires

Invité  ce mercredi 23 mai à répondre de la ‘’disparition’’ de milliards de dollars de revenus tirés de la  vente de diamants, l’ex chef d’Etat zimbabwéen, Robert Mugabe ne s’est pas présenté devant la commission parlementaire.

« La commission est consciente que 9 heures est un peu tôt pour l’ancien président, âgé de 94 ans. Nous ne sommes pas là pour l’humilier, nous estimons qu’il aura suffisamment de temps pour se préparer », a déclaré le président de la commission, Temba Mliswa, député indépendant devant la presse, qui s’attendait à la coopération de l’ex président.

En effet, la Commission parlementaire des Mines et de l’Energie avait convoqué l’ex homme fort du pays  ce mercredi à 9H 00 (7h GMT) afin de se prononcer  sur la perte de revenus de diamants estimé à une valeur de 15 milliards de dollars environ. Mais, le camarade ne s’est pas présenté  comme convenu. Une autre convocation lui a été notifiée pour lundi prochain à 14 H.

[su_heading size=”17″]A lire aussi:  Zimbabwe : Robert Mugabe de nouveau convoqué pour « vente de diamants » [/su_heading]

Notons que plusieurs ex-ministres, chefs de la police et aux responsables de l’administration ont déjà été interrogés dans cette affaire. En 2016, Robert Mugabe avait regretté que son pays ait perdu 15 milliards de dollars de revenus diamantifères à cause de la corruption et de l’évasion des capitaux pratiquée par les compagnies minières étrangères.

Pour rappel, Robert Mugabe a dirigé le Zimbabwe d’une main de fer pendant trente-sept ans avant de “démissionner” sous la pression de l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus