“Mieux vaut faire la guerre à l’Iran maintenant que plus tard”, estime Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que bien que l’Etat juif ne soit pas intéressé par une escalade militaire avec l’Iran, il préférerait toutefois, qu’un éventuel conflit survienne maintenant plutôt que dans le futur.

Ces propos ont été tenus dans un contexte de tensions croissantes entre Jérusalem et Téhéran alors que la République islamique tente d’élargir sa présence dans la Syrie voisine, ce qui fait craindre que l’Iran n’utilise ses bases pour attaquer Israël.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : La Ligue arabe soutient le Maroc qui a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran [/su_heading]

« Nous sommes déterminés à combattre l’enracinement iranien, même au prix d’une confrontation », a indiqué Netanyahu au début de la réunion hebdomadaire de cabinet de son gouvernement. « Nous ne voulons pas d’escalade, mais nous sommes préparés à tous les scénarios. Nous ne voulons pas la confrontation mais s’il doit y avoir une, il vaudrait mieux qu’elle survienne maintenant plutôt que plus tard ».

Ces propos interviennent une semaine après la frappe d’une base iranienne en Syrie qui a été attribuée à Israël et qui aurait détruit des centaines de missiles sol-sol et tué plus de 30 personnes, notamment de nombreux responsables militaires iraniens. L’Iran a démenti la mort de ses soldats dans l’attaque et affirmé qu’aucune de ses bases n’avait été prise pour cible.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Retrait des USA de l’accord sur le nucléaire iranien : ils le « regretteront comme jamais dans l’histoire », Hassan Rohani [/su_heading]

Ne pas violer un accord dangereux ne le rend pas moins dangereux

Lors d’un point de presse avec des journalistes étrangers dimanche, Benjamin Netanyahu a contesté les arguments de ceux qui estiment que les renseignements dévoilés la semaine dernière, a propos de l’Iran, ne dévoilaient pas de nouveaux détails.

« Mon point de vue est très simple: si vous n’enfreignez pas un accord dangereux, cela ne le rendra pas moins dangereux », a dit Netanyahu.

« Et à ceux qui disent que cela prouve la raison pour laquelle vous avez besoin de l’accord, je leur dis qu’un accord qui permet à l’Iran de garder et de cacher tout son savoir-faire en matière d’armes nucléaires est un très mauvais accord », ajoute-t-il.

L’accord « doit être soit entièrement corrigé soit entièrement rejeté », dit-il. « Mais si vous ne faites rien concernant cet accord, si vous le maintenez tel quel, vous finirez avec Iran équipé d’un arsenal nucléaire dans un très court laps de temps. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus