MoovInter

Kenya : le chef du Service national de la jeunesse arrêté

Les autorités kényanes ont arrêté le chef du Service national de la jeunesse dans le cadre d’une enquête sur un vol de fonds de 99 millions de dollars, ont annoncé lundi les médias.

Malgré les promesses du président Uhuru Kenyatta d’éradiquer la corruption lorsqu’il a été élu pour la première fois en 2013, les critiques disent qu’il a été lent à poursuivre les hauts responsables, ajoutant que seules les condamnations de grande envergure briseront ce qu’ils appellent une culture d’impunité.

--- Publicité---

La chaîne privée Citizen Television et K24 TV ont déclaré que le responsable de l’agence pour la jeunesse, Richard Ndubai, avait été arrêté, ainsi qu’un nombre indéterminé de responsables. Les médias kenyans ont déclaré que 10 milliards de shillings (99 millions de dollars) avaient été volés par le biais de factures fictives et de multiples paiements sur une facture d’un fournisseur, au NYS.

La semaine dernière, les enquêteurs ont convoqué plus de 40 personnes, y compris Ndubai, pour interroger sur les fonds perdus. Kenyatta a attribué la lenteur des progrès dans la lutte contre la corruption à la léthargie de certains organismes gouvernementaux chargés d’extirper la corruption.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus