Politique

Côte d’Ivoire : le gouvernement autorise la révision de la liste électorale

La commission électorale indépendante ivoirienne (CEI) va réviser la liste électorale. C’est une annonce faite lors d’une conférence de presse à son siège d’Abidjan II Plateaux. Mais contrairement à d’autres processus du genre, cette fois-ci, l’opération ne durera qu’une semaine.

« Cette révision de la liste électorale est prévue pour le mois de juin et durera que sept jours » a déclaré Gervais Coulibaly, vice-président de la CEI. Selon bbc, l’institution estime que cette révision de la liste électorale pour l’année 2018, prendra en compte « l’actualisation des données personnelles des électeurs, l’inscription des nouveaux requérants, la radiation de toute personne décédée ou privée de ses droits civiques ».

Il est donc important que tous les ivoiriens concernés, toutes personnes ivoiriennes, âgées d’au moins 18 ans, s’activent pour aller se faire enrôler dans la nouvelle liste en cours d’établissement. Sur présentation de leur carte d’identité, les concernés pourrons s’inscrire sur « la liste de la circonscription électorale de leur choix, à condition d’y avoir leur domicile ou des intérêts économiques et sociaux ».

C’est au conseil des ministres que le gouvernement a autorisé la Commission électorale indépendante à procéder à cette révision de la liste.

Selon bbc, les opérations de révision de la liste électorale prévue dans 10.500 lieux d’enrôlement se tiendront sur la période du 17 au 24 juin sur l’étendue du territoire a confirmé la porte-parole adjointe du gouvernement ivoirien, Anne Désirée Ouloto. Une liste provisoire sera affichée trois mois après la fin de l’opération d’enrôlement pour d’éventuelles corrections de la part de la population avant la liste définitive.

A Lire Aussi

Algérie : Abdelkader Bensalah appelle à une conférence nationale

FPI : Laurent Gbagbo reçoit « le camarade » N’Guessan à Bruxelles et lance un appel

Modeste Dossou

Côte d’Ivoire : en tournée dans le nord, Guillaume Soro nargue le RHDP

Modeste Dossou

Soudan : le président de la commission de l’UA, Moussa Faki annoncé à Khartoum

Modeste Dossou

La révolution soudanaise et la géopolitique des droits de l’homme

Modeste Dossou

France: Angélique Kidjo se prononce sur la crise des Gilets Jaunes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus