Bénin : Sègbana et Malanville adhèrent au projet d’infrastructures marchandes du gouvernement

Déférant aux instructions du Chef de l’État, le ministre de l’industrie et du commerce est de retour dans l’Alibori depuis le mercredi 03 mai 2018. En présence du Préfet dudit département et des maires de chaque commune concernée, Monsieur Serge Ahissou est aussi allé à la rencontre des populations sur les sites devant abriter les infrastructures marchandes transfrontalières (magasins, boutiques, banques,  etc) prévues par le Chef de l’État dans le département de l’Alibori pour le renforcement du commerce intégré et le captage des devises stratégiques dans ces zones frontalières.

À Ségbana, les populations ont réservé un accueil triomphal au ministre Serge Ahissou et sa suite. “Le Chef de l’État est à l’écoute de vos préoccupations, c’est pourquoi il m’a envoyé expressément auprès de vous pour m’assurer de votre adhésion au lancement des études qui démarrent dans quelques jours pour la construction de ces infrastructures pour faciliter les échanges commerciaux avec nos voisins du Nigeria et du Niger”;  ces propos du ministre Ahissou a déclenché la liesse populaire à Ségbana comme à Iloua dans la commune de Malanville. Et à juste titre les deux ont rejoint le Préfet dans sa déclaration en rassurant le gouvernement de la disponibilité des domaines et surtout de l’adhésion totale de leurs populations qui attendaient impatiemment une telle innovation pour le raffermissement de leurs activités commerciales.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Commune de Malanville : Barnabé Dassigli procède à l’inauguration d’un marché moderne [/su_heading]

Le Coordonnateur du Cadre intégré réformé en charge de la réalisation de ces projets a pris la mesure de l’enjeu puisqu’il a suivi avec la délégation béninoise l’exemple de cette initiative qui comble les attentes du côté du Rwanda de Paul Kagamé, sur instruction du Chef de l’État.

L’enthousiasme manifeste des populations donne un regain de motivation au ministre qui entend suivre de bout en bout la réalisation des travaux conformément aux instructions du Président Patrice Talon qui reste attaché à la dynamique de la réalisation du concret, du beau et du grand sans tambours ni trompettes.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Bénin : signature d’un accord de financement pour la réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey [/su_heading]

Le Cadre Intégré Réformé est un projet ambitieux de promotion du commerce inclusif. C’est le genre de commerce à promouvoir avec les pays voisins du Bénin afin d’impacter directement les populations productrices à la base et partant l’économie globale. Pour y arriver, des magasins de stockage sont nécessaires, des boutiques de vente incontournables dans la zone de libre échange, une banque pour favoriser les échanges et sécuriser la monnaie locale,  des infrastructures sanitaires et  sécuritaires etc. C’est à tout cela que se consacre le gouvernement à travers le ministère de l’industrie et du commerce.

La tournée nationale entamée depuis quelques semaines par le ministre Serge Ahissou trouve toute son importance et lance de belles perspectives pour l’industrie et le commerce dans une participation stratégique aux objectifs du Programme d’Actions du Gouvernement.

PFCOM / MIC

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus