A la Une Politique

Bénin – Révision de la constitution : le défi de Boni Yayi à Patrice Talon

Patrice Talon (g) et Boni Yayi

« La ruse et la rage » n’aura pas raison de la constitution de 1990. Tel semble être le message voilé ou le défi lancé par l’ancien président Thomas Boni Yayi lors de la cérémonie officielle de lancement de l’école de formation du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (fcbe), samedi 26 Mai 2018 au CEG 2 d’Abomey Calavi, une commune située dans le département de l’Atlantique.

Ulcéré par la violation constante de la constitution par le gouvernement du « Nouveau Départ », le président d’honneur du parti des forces cauris pour un Bénin émergent s’engage devant les militants de sa formation politique à être une rempart contre les assauts répétés du pouvoir actuel contre la constitution de 1990.

« Soyez en rassurés, nous n’accepterons jamais, jamais, la violation de notre loi fondamentale à laquelle nous avons accepté de nous plier » martèle t-il devant les militants qui ont fait le déplacement à Abomey Calavi.

L’ancien chef de l’Etat ne s’érige pas seulement en défenseur de la constitution que d’aucuns qu’il a également foulé aux pieds durant son temps fort de règne; mais au delà de la mission de faire respecter la constitution de 1990  au gouvernement actuel et aux institutions soutiens, le président Thomas Boni Yayi affirme s’opposer à toute force mue par la volonté de transformer la constitution actuelle selon leur vision des choses.

« ...Nous n’accepterons jamais, qu’aucune force n’y touche, j’en suis convaincu.« ; laisse t-il également entendre. Par ces propos, l’ancien chef d’Etat, le président Thomas Boni Yayi semble mettre en garde le pouvoir actuel contre toute révision non consensuelle de la constitution de 1990. Un projet dans lequel fut-il le rappeler, il a échoué lui-même.

Mais la question que suscite cette position de l’ex chef d’état est de savoir si les fcbe ont véritablement les moyens de contrer dans son élan l’actuel régime qui ne recule devant rien, qui n’a pas dit son dernier mot dans le processus de révision de la constitution et qui est prêt à tout broyer sur son chemin pour atteindre ses objectifs? Seul le temps nous édifiera.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin: Dr Véronique Tognifodé de l’Union Progressiste ratisse large à Cotonou

Angèle M. ADANLE

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

6 commentaires

Justin 28 mai 2018 at 14 h 56 min

Yayi bavarde et va inciter Talon à la révision rapide. Wait and see!

Répondre
Baboum 28 mai 2018 at 20 h 18 min

Yayi est trop mal placé pour donner de leçon à quiconque. Un personnage ridicule. Il a déjà oublié ses 10 ans de bordel?

Répondre
Moi 28 mai 2018 at 21 h 34 min

Bordel de merde!!!

Répondre
Ken 29 mai 2018 at 6 h 26 min

Celui là doit avoir un problème. S’il croit que les Béninois vont oublier de si tôt ses 10 ans de gabegie, il se trompe royalement. Plus jamais au Bénin des hommes comme lui au pouvoir. Il fût le pire président que le Bénin ait connu depuis les indépendances.

Répondre
Fassinou Antoine 29 mai 2018 at 9 h 38 min

Que le bon Dieu nous épargne de ces cornerie de choses.

Répondre
la [email protected] 29 mai 2018 at 14 h 07 min

vous répondez à tout un peu de retenu svp

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus