Bénin – nouveau siège du parlement : Abraham Zinzindohoué invite la justice à jouer sa partition

Les voix continuent de s’élever pour s’indigner contre le scandale financier qui a caractérisé la réalisation des travaux de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale. L’une des dernières en date est celle du parti de la renaissance du Bénin aile Zinzindohoué.

A travers un communiqué signé de son président, cette formation politique encourage le président Patrice Talon à poursuivre dans la lutte implacable qu’il mène contre la corruption et invite le pouvoir judiciaire à jouer sa partition pour éclairer davantage le peuple sur ce dossier. Lire ci-dessous le communiqué de la RB.

Communiqué de la RENAISSANCE du BÉNIN

Le gouvernement de la République du Bénin a présenté au parlement, une communication relative à l’abandon du nouveau siège de l’Assemblée Nationale. Il s’agit d’un rapport d’audit qui a révélé au grand jour, un scandale financier grave.
La Renaissance du Bénin, se basant sur les valeurs morales et éthiques qui fondent son action politique et les efforts inlassables du Président Patrice TALON à lutter contre la corruption et à promouvoir la pratique de bonne gouvernance :

1- Souhaite que la justice fasse au delà de l’audit technique, juridique et financier, davantage de lumière sur ce dossier

2- souhaite que les auteurs de ce scandale financier soient sanctionnés ainsi que le prévoient les lois de la République.

3- Encourage le Président Patrice TALON à poursuivre inlassablement la lutte implacable contre la corruption qui freine le développement de notre pays.

4- Invite tout gestionnaire de ressources publiques, à faire preuve de grande probité dans l’exercice de sa fonction. Il y va de l’intérêt et de l’accès des populations aux services sociaux de base

Pour la Renaissance du Bénin

Le Président

Abraham ZINZINDOHOUE

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus