gaetane

Bénin: les commissaires désormais capitaines et les inspecteurs, le grade de lieutenant

Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon vient d’apporter une réponse à la question de l’harmonisation des grades au niveau de la police républicaine soulevée par la fusion des deux unités de sécurité. En effet, la question du reclassement des personnels de l’ex police nationale a été tranchée ce Vendredi 04 Mai 2018 par le président Patrice Talon à travers la prise du décret portant modalités de reclassement du personnel de l’ex police nationale.

Ce décret (n°2018 – 155 du 02 mai 2018 portant modalités de reclassement des personnels de l’ex-Police nationale, dans les différents grades des corps créés par la loi n° 2015-20 du 19 juin 2015 portant statut spécial des personnels des Forces de sécurité publique et assimilées en République du Bénin) qui apporte une réponse précise au grade au sein de la police républicaine, place le commissaire de police de 2e classe au rang de  capitaine de la police républicaine, et les inspecteurs porteront désormais le litre de lieutenant. En apposant sa signature sur ledit  décret, le président Patrice Talon vient ainsi de baliser le terrain pour la prise des actes individuels de reclassement. Une bonne nouvelle sans doute pour les éléments de la nouvelle unité de police dénommée : « police républicaine ».

Il importe de préciser que la prise de ce décret fait suite au contenu du rapport des travaux de la commission mise sur pieds par le gouvernement pour étudier les modalités de reclassement des personnels de l’ex police nationale. Pour rappel, la Police et la Gendarmerie Nationales en République du Bénin sont devenues une force unique dénommée « Police Républicaine ». Les deux forces se livraient une compétition aveugle mais féconde en préjudices. Ce qui a fini par hypothéquer leur efficacité sur le terrain des opérations. Pour rendre ces unités de sécurité efficaces, le gouvernement de Talon dans ses réformes en a fait une force unifiée.

Mais la fusion de ces deux forces de sécurité a suscité certaines interrogations dont l’harmonisation de leur grade, la gestion des carrières des personnels des deux ex forces et la conduite des phases de transition. C’et donc pour résoudre la préoccupation liée au grade que le chef de l’Etat, sur la base des propositions de la commission en vue d’adoption des méthodes d’harmonisation et d’équivalence des grades, a pris le décret supra.

[wpviewembedpdf mode= »embed » url= »https://beninwebtv.com/wp-content/uploads/2018/05/Decret-N°-2018-155.pdf » download= »show » print= »show » presentation= »show » share= »hide » page= »1″ container= » » width= »100% » height= »900px » ]

1 commentaire
  1. HOUVESSOU dit

    je félicite sem patrice T pour son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus