gaetane

Bénin : les centrales syndicales présentent leurs cahiers de doléances au gouvernement

Ce 1er mai 2018, fête du travail, les centrales et confédérations syndicales ont porté à la connaissance du gouvernement les doléances des travailleurs qu’elles représentent. A l’exception de Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) qui a brillé par son absence, les autres ont marqué leur présence et ont transmis main à main leurs cahiers de doléances au ministre du travail et de la fonction publique.

Les doléances présentées concernent six points essentiels à savoir :

– à la charte nationale du dialogue sociale ;

– au relèvement du SMIG ;

– à la rétrocession sur salaires ;

– à l’harmonisation des primes de l’administration publique;

– à l’organisation des élections professionnelles dont la dernière remonte en 2006;

– à l’adoption d’une politique nationale des salaires en République du Bénin ;

– à la mise en œuvre du volet assurance maladie d’ARCH avant fin mai 2018 et bien d’autres.

Représentante du gouvernement, Adidjatou A. Mathys a rassuré les syndicalistes de la volonté de l’Etat à satisfaire les revendications des travailleurs en fonction de sa force financière. Elle a également insisté sur le dialogue social qui doit être la solution à tous les problèmes pour la préservation de la paix sociale.

Il faut rappeler que dans le cadre de la résolution de la fronde sociale en cours depuis près de quatre mois, le gouvernement et les centrales syndicales se retrouveront à nouveau le jeudi 03 mai pour la poursuite des négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus