MoovInter

Bénin: la réplique du camp Abraham Zinzindohoué à Constantin Amoussou

Comme la réponse du berger à la bergère, le camp du président du parti de la Renaissance du Bénin, aile des réformateurs ont répondu à la lettre ouverte du président de la République des jeunes, le président Constantin Amoussou.

Qu’il vous souvienne qu’à travers une lettre ouverte en date du 08 Mai 2018, le président de la République des jeunes a évoqué l’admiration qu’il vouait à l’ancien président de la cour suprême et membre influent du parti de la Renaissance du Bénin et sa déception de le voir dans ses postures actuelles qui tranche avec la qualité d’homme qu’il incarnait.

--- Publicité---

Dans une lettre de réponse que vous trouverez ci-dessous, le camp du président Abraham Zinzindohoué a  répondu à l’impertinence du président de la République des jeunes.

Réponse du camp d’Abraham Zinzindohoué à Constantin Amoussou:

Cher Constantin AMOUSSOU ,

Que vous répondre?

En vous lisant ,nous croyons qu’au fond votre billet ne vise que le soulagement de votre animosité du moment.

Mais apparemment, vous ne connaissez rien à l’histoire politique du président Abraham ZINZINDOHOUE (AZ) pas plus que celle de la Renaissance du Bénin .

Avant d’autres exploitations maladresse et puérile de la demande de vos commanditaires, cherchez à connaître ceux qui ont fait dans les coulisses le premier ministre de la transition et le premier Maire de Cotonou de l’ère du renouveau démocratique.

Saviez-vous l’histoire du logo de la renaissance du Bénin ??
Nous vous invitons à la recherche des faits du procès politique inédit qui a arraché au pouvoir politique d’alors et ramené dans l’escarcelle du parti ,le logo de la RB.

Cher Constantin ,vous devez comprendre que celui dont vous parlez était en politique et élu député à l’Assemblée Nationale avant la création de la Renaissance du Bénin.

Celui dont vous parlez sur instruction ,en un demi siècle de vie associative, syndicale et politique ne traine aucune casserole et n’a de cadavre dans son placard contrairement à vos commanditaires. Nous vous invitons à nous contredire sur ce point à votre prochain bidon.

Vous avez besoin d’assimiler tout cela avant de jouer au professeur de morale .

Cher CONSTANTIN AMOUSSOU , le politiquement correct et une culpabilité ne se décrètent pas sur les réseaux sociaux.

Les Amis du Président  ZINZINDOHOUE

--- Publicité---

4 commentaires
  1. tchibozapo dit

    M
    Un silence aurait plus de valeur de votre part.
    Avec tout ce qui se passe dans notre pays nous perdons de repère.
    Que laissons comme leçons à nos enfants. On peut soutenir le PRÉSIDENT sans détruire des valeurs. Allons nous continuer ses transhumances à chaque changement de Pr? En réalité dans ce cas nous ne rendons pas service au Pr.

    1. SEGNI dit

      Quelle transhumance de la part du président Zinzindohoué dont tu sais?

  2. Ken dit

    Belle leçon de morale à cet énergumène qui perd son temps sur les réseaux sociaux. Cet homme doit avoir besoin d’un psychiatre comme l’autre

    1. GBAGUIDI dit

      Absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus