A la Une Société

Belgique : la conférence de Kemi Seba devant les étudiants africains à Liège interdite

Prévue pour le dimanche 13 mai 2018 à la maison du peuple Grand ’Route de Liège en Belgique, la conférence de Kemi Seba, président de l’ONG Urgences panafricanistes, devant les étudiants africains a été interdite par les autorités.

Portant sur le thème : « Pourquoi la souveraineté populaire est l’enjeu politique de ce siècle », la conférence de presse de Kemi Seba devant les étudiants africains de Liège, selon les autorités belges, pourrait entraîner des risques de troubles à l’ordre public. Interdit d’entrée au Sénégal, en Guinée et en Suisse, Kemi Seba est interdit d’animer une conférence de presse en Belgique.

« Pourquoi de simples discours politiques dérangent tant en haut lieux, des dirigeants occidentaux et africains ? Aurais-je du, plutôt que de me battre en Afrique pour la souveraineté de la terre Mère, prôner, l’intégrationisme des Afros en Occident ? (…) Aurais-je du ne jamais accuser la caste dominante financière qui est à l’origine de l’esclavage, qui détient les médias, finance les parties politiques et tient les rênes du capitalisme ? », s’est-il interrogé.

Pour Kemi Seba, ces interdictions sont loin d’émousser les ardeurs de l’ONG Urgences panafricanistes. « Ces interdictions ne nous font ni chaud ni froid. Elles attestent juste que nous sommes plus que jamais, sur la bonne voie… », a-t-il affirmé sur sa page Facebook. Il a saisi l’occasion pour lancer la mobilisation pour sa tournée anti impérialiste du 18 au 26 mai 2018 en Martinique.

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

3 commentaires

kinimami 11 mai 2018 at 15 h 10 min

Vos conférences demeurent à l’égard des européens comme les tires de fers de lances.

Répondre
Lubin Faustin Abraham 12 mai 2018 at 19 h 48 min

Si les Autorités Belges n’ont jamais rien fait aux Africains, alors, dites-moi pourquoi auraient-ils peur de ce que monsieur Kemi Seba va dire devant les étudiants Africains en Belgique ? Peut-être de ce qu’ils avaient fait au Grand panafricaniste, Monsieur Patrice Lumumba ? Merci.

Répondre
Gerard5567 13 mai 2018 at 14 h 48 min

Et le roi Léopold II de Belgique, tortionnaire du Congo au XIX e siècle ?

De toute façon, connaissant bien la Belgique, je ne vois pas en quoi cette intervention de M. Seba aurait pu troubler l’ordre public.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus